Photographier son col de l'utérus : une bonne idée ?

Photographier son col de l'utérus et partager les photos en ligne. Voici en résumé le principe de "The Beautiful Cervix Project". L'idée étant d'inviter les femmes à mieux connaître leur intimité, d'informer sur la fertilité et de promouvoir l'observation de la glaire cervicale comme méthode naturelle de contraception.

Rédigé le

Photographier son col de l'utérus : une bonne idée ?
Photographier son col de l'utérus : une bonne idée ?

Tout commence avec un projet artistique. Par curiosité, une étudiante en art décide de photographier son col de l'utérus chaque jour de son cycle menstruel, puis de publier les photos sur son site Internet.

Alors que la jeune femme pensait qu'il n'intéresserait que ses amies, le site attire très vite de nombreux curieux de par le monde et dépasse les 1.000 visites par jour. C'est alors que naît "The Beautiful Cervix Project". Le site s'enrichit de données sur le cycle menstruel, la fertilité et promeut l'observation de la glaire cervicale comme méthode naturelle de contraception.

Pendre en photo son col de l'utérus

Le projet entre alors dans une dimension participative. Les femmes sont à leur tour invitées à photographier leur col de l'utérus et à partager les photos. L'idée étant de les encourager à mieux connaître leur intimité.

Vidéo à l'appui, la bloggeuse explique la méthode à suivre. L'opération nécessite l'aide de son compagnon pour déclencher l'appareil photo. Mieux vaut ne pas s'essayer avec un téléobjectif. Il est même possible de se procurer un kit, pour près de 15 euros, qui inclut un speculum en plastique, un lubrifiant, un miroir, une lampe de poche et une notice d'instruction pour l'observation de la glaire cervicale.

Le résultat offre une sorte de photothèque dédiée au col de l'utérus, où l'on peut visionner l'évolution de la glaire cervicale au cours du cycle menstruel de plusieurs femmes.

Cette sécrétion produite par les glandes du col est épaisse au début du cycle et devient progressivement fluide et filante. Les femmes qui l'observent pour contrôler leur fertilité en récoltent un échantillon pour vérifier sa consistance.

Observation de la glaire cervicale, méthode de contraception ?

L'observation de la glaire cervicale peut-elle être une méthode de contraception fiable ? La réponse est NON.

"Ce n'est pas parce qu'elle ne marche pas, mais parce qu'elle demande une rigueur trop importante", explique Christian Jamin, gynécologue. "Si la technique était appliquée parfaitement, elle serait fiable, mais il faut surveiller son col de l'utérus tous les jours, ne pas avoir de rapport au moment de l'ovulation… C'est trop contraignant pour être efficace."

Les chiffres le prouvent, "l'utilisation de cette méthode entraîne un taux de grossesse de 20 à 40% par rapport sexuel, contre 6% avec la pilule et 0,5% avec le stérilet", précise le gynécologue.

Si cette méthode n'est pas recommandée aux femmes qui ne désirent pas tomber enceinte, "The Beautiful cervix project" a le mérite de mettre en lumière une partie que l'on a peu l'habitude de voir... sans être obligé de se soumettre à l'exploration photographique, à moins d'être tenté par l'expérience.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Et aussi :

Sponsorisé par Ligatus