Peste bubonique : un cas mortel dans une ville chinoise

La ville chinoise de Yumen a été bouclée et 151 personnes ont été placées en quarantaine, depuis le 20 juillet 2014, après le décès d'un homme, provoqué par la peste bubonique.

Rédigé le

Peste bubonique : un cas mortel dans une ville chinoise
Photographie de la bactérie de la peste bubonique, diffusée par le Centers For Disease Control (CDC) américain, le 15 janvier 2003.

Les 30.000 habitants de Yumen, dans la province du Gansu (nord-ouest de la Chine), ont interdiction de quitter la ville et la police impose à tous les véhicules de contourner l'agglomération, selon la chaîne officielle chinoise CCTV. Depuis la semaine dernière la ville est coupée du monde. 151 personnes ont été placées en quarantaine, après la mort d'un homme, le 16 juillet dernier, causée par la peste bubonique.

La victime, un homme âgé de 38 ans, avait découpé une marmotte possiblement contaminée, pour nourrir son chien.

"Les habitants, y compris ceux placés en quarantaine, sont tous en bonne santé, a précisé la CCTV. Et la ville dispose d'assez de riz, de farine et d'huile pour nourrir ses habitants pendant un mois". La chaîne chinoise a précisé que "les autorités ne permettaient plus à personne de quitter la ville". "Quatre secteurs de quarantaine ont été mis en place", a indiqué de son côté le quotidien China Daily.

La peste bubonique est une infection bactérienne qui touche essentiellement les animaux. Les puces deviennent souvent porteuses de la maladie après avoir piqué un rat ou un rongeur contaminé, et elles peuvent alors transmettre cette maladie à des êtres humains. Au XIVe siècle, une épidémie de peste bubonique, aussi appelée peste noire, a tué des dizaines de millions de personnes en Europe.

Aujourd'hui, la maladie n'est pas totalement éradiquée. Près de 40.000 cas humains de peste ont été déclarés à l'OMS par 24 pays au cours des quinze dernières années. Les foyers de peste les plus importants se situent en Afrique et en Asie. En France, les derniers cas survenus datent de 1945 en Corse.

La peste bubonique est caractérisée, après une incubation de quelques jours, par un syndrome infectieux très sévère (forte fièvre et atteinte profonde de l'état général), accompagné de l'apparition de bubons localisés à l'endroit des piqûres de puces. Dans 20 à 40% des cas, le bubon suppure et le malade guérit après un temps de convalescence assez long. Sinon la maladie évolue vers une septicémie, très rapidement mortelle.

Pour traiter les différentes formes de pestes (buboniques et pulmonaires), des antibiotiques parfaitement efficaces s'ils sont administrés à temps existent aujourd'hui.

Sponsorisé par Ligatus