Mortalité infantile : les chiffres inquiétants de la Seine-Saint-Denis

Le taux de mortalité infantile a beaucoup baissé en France ces dernières années. Chiffré aujourd'hui à 3,6 décès pour 1000 naissances, il était au début des années 80 de l'ordre de 10 pour 1000. Mais en Ile-de-France, quatre départements dépassent la moyenne nationale. En tête : la Seine-Saint-Denis où un enfant sur quatre vit sous le seuil de pauvreté. 

Rédigé le

Mortalité infantile : les chiffres inquiétants de la Seine-Saint-Denis

- Reportage Eloïse Malet, Alexandre Delaval et Marie Kro -

Le taux de mortalité infantile correspond au nombre de morts de nourrissons de moins de un an par rapport à l'ensemble des enfants nés vivants. Il est souvent considéré comme un bon indicateur du niveau sanitaire et social d'une population.

La précarité, l'exclusion ou le mal-logement, sont autant de facteurs qui peuvent expliquer un taux de décès élevé. En Ile-de-France, la Seine-Saint-Denis détient le triste record du taux de mortalité infantile le plus élevé de France, avec 5,4 décès pour 1 000 naissances. 

En savoir plus