Mediator : la vérité est sur Internet ?

Sur Internet, Mediator® rime avec danger, palpitations, insuffisance cardiaque… et cela depuis 2003. Tel est en résumé, le contenu d'une enquête sur la toile menée par une agence spécialisée dans la veille en ligne.

Rédigé le

Mediator : la vérité est sur Internet ?

Arnault Coulet et son équipe ont exploré les plus grands forums dédiés à la santé et au bien être, à la recherche de messages postés par les internautes sur le Mediator®. Et les conclusions de cette étude sont surprenantes. En 2003, les internautes parlaient déjà des risques associés à ce médicament. En tout, les enquêteurs ont récolté plus d'un millier de messages de ce type, une centaine de fils de discussions sur 17 forums.

La méthode de veille n'a rien d'une méthode classique. "Nous avons menée une recherche plus précise, en explorant par mots clés, du moins ceux que les internautes ont utilisés en parlant du Médiator® : valves cardiaques, diabète, insuffisance, etc...", explique Arnault Coulet, directeur associé de l'agence Conversationnel.

Cet expert en communication a voulu démontrer que la surveillance sanitaire des médicaments avait tout intérêt à intégrer dans ses outils la veille en ligne, et plus particulièrement, son modèle de veille Internet qu'il souhaite commercialiser auprès des autorités sanitaires et des laboratoires pharmaceutiques.

Il faut savoir que depuis la révélation du scandale Mediator®, l'Afssaps a mis en ligne sur la page d'accueil de son site, un formulaire de déclaration d'effets indésirables. Cela signifie que n'importe quel citoyen peut alerter les autorités sanitaires, et déclarer un effet secondaire sur un médicament. Il suffit de remplir le formulaire.

 

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Dans les médias :

Ailleurs sur le web :