Les postes des médecins étrangers mis en danger

Ils viennent du Maroc, de Tunisie, d’Afrique Noire ou du Proche-Orient. Environ 3000 praticiens hospitaliers travaillent en France, mais ont obtenu leurs diplômes dans un pays n’appartenant pas à l’Union européenne… Ils étaient appelés à manifester, mercredi 15 juin 2011, devant le ministère de la Santé.

Rédigé le

Les postes des médecins étrangers mis en danger

Ces praticiens étrangers craignent pour leur avenir professionnel. En ligne de mire : un nouveau concours, qui devrait être mis en place à partir de 2012. Il concernera les praticiens à diplôme hors Union européenne, et le diplôme sera nécessaire pour pouvoir continuer à exercer en France. Problème : le concours n’offrira que 200 places chaque année.

A voir aussi :