Les dangers de l'orange amère utilisée pour maigrir

Les compléments alimentaires à base d'orange amère, pris pour maigrir, peuvent être dangereux, selon la revue médicale indépendante Prescrire. Alors qu'ils sont totalement inefficaces pour perdre du poids, ces produits exposent à risques d'infarctus et de troubles cardiaques.

Rédigé le

Les dangers de l'orange amère utilisée pour maigrir
Les dangers de l'orange amère utilisée pour maigrir

En plus de ne pas être efficace pour maigrir, certains compléments alimentaires peuvent s'avérer dangereux pour la santé. C'est le cas des produits à base d'orange amère, qui exposeraient à des risques cardiaques graves, selon la revue Prescrire du 1er février 2015. L'écorce de cette orange contient de la synéphrine, un stimulant cardiovasculaire. Entre 2009 et 2013, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (Anses) a recensé 18 cas d'effets indésirables dus à la prise de ces gélules pour maigrir, dont deux infarctus et deux troubles cardiaques sévères…

L'orange amère est connue depuis longtemps pour son effet sur le coeur et interdite en France dans les préparations amaigrissantes pharmaceutiques. Pourtant on en retrouve encore dans les compléments alimentaires, qui contiennent en moyenne 5 mg de synéphrine par gélule... Ils sont facilement accessibles sans ordonnance en pharmacie et parapharmacie.

Des risques multipliés par le café et le sport

"Ces préparations n'ont pas prouvé leur efficacité et peuvent exposer le patient à des risques pour sa santé", expliquait l'Anses en 2014, et particulièrement quand ils sont associés avec de la caféine... Thé, café, soda ont des effets sur la pression artérielle et cardiaque, qui s'additionnent dangereusement à ceux de l'orange amère. L'Anses déconseille par ailleurs fortement de prendre ces compléments pendant une activité physique ou à des personnes fragiles (femmes enceintes, personnes âgées, adolescents, ..).

"Sans prise en charge spécialisée et en dehors de situations où la perte de poids est justifiée médicalement, il est déconseillé d'entreprendre un régime amaigrissant", ajoute l'Anses, fixant la dose maximale de synéphrine à 20 mg par jour. L'Agence européenne de sécurité des aliments (Efsa) rappelle, qu'en plus des amaigrissants, certains jus d'agrumes peuvent contenir jusqu'à 280 mg de synéphrine par litre. Pour écarter tout risque, "mieux vaut éviter de consommer ces compléments alimentaires", conclut Prescrire.

VOIR AUSSI :