Le tabac attaque le cerveau

Le tabac altère le fonctionnement des organes et le cerveau ne fait pas exception. Des chercheurs britanniques ont mis en évidence la nocivité de la cigarette sur nos capacités mentales.

Rédigé le

Le tabac attaque le cerveau
Le tabac attaque le cerveau

Les méfaits du tabac sur la santé ne sont plus à démontrer. Mais une étude britannique, publiée dans la revue américaine Archives general of psychiatry, vient de mettre en lumière une conséquence nuisible de plus de la cigarette : il y aurait un lien entre le tabagisme et l'altération des fonctions cognitives, surtout à un âge avancé.

Le tabac altère les fonctions cognitives

Les chercheurs ont analysé "l'histoire tabagique" d'hommes et de femmes et ont parallèlement analysé leurs capacités intellectuelles, par trois fois, sur 10 ans. L'âge moyen des participants à l'étude était de 56 ans au moment du premier test cognitif. Au cours de ces tests, plusieurs fonctions ont été testées : la mémoire, l'usage du vocabulaire et les fonctions exécutives (le raisonnement et l'aisance d'expression).

Les conclusions sont sans appel : les fumeurs connaissent un déclin de leurs capacités mentales plus rapide que les non-fumeurs. Et les bienfaits de l'arrêt du tabac seraient longs à prendre effet : pour les anciens fumeurs ayant cessé le tabac depuis moins de 10 ans l'altération des capacités intellectuelles ne serait pas freinée. Le tabagisme est un facteur de risque d'apparition de démence dans les populations vieillissantes qu'il est possible d'éviter…

Source : "Impact of Smoking on Cognitive Decline in Early Old Age", American general of psychiatry, 6 février 2012

 

Sponsorisé par Ligatus