Jambes sans repos : influence de l'alcool et du tabac ?

En diminuant ma consommation de cigarettes, j'ai ressenti le syndrome des jambes sans repos. Est-ce dû au sevrage ? Que faire ?Pour lutter contre mes impatiences, je bois 2 ou 3 verres de whisky. Mon médecin est contre, pourquoi ?  

Rédigé le , mis à jour le

Jambes sans repos : influence de l'alcool et du tabac ?

Les réponses avec le Pr. Marie-Pia d’Ortho, neurologue à l'hôpital Bichat-Claude-Bernard (Paris) :

"Rien n'a été démontré de manière scientifique, mais quelques patients décrivent le syndrome des jambes sans repos après avoir diminué ou arrêté leur consommation de tabac. L'alcool aggrave souvent les symptômes.

"L'alcool a un effet sédatif, mais il déstructure le sommeil et induit des pathologies respiratoires pendant le sommeil. L'alcool est donc totalement contre-indiqué."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :