Immersion virtuelle dans un bloc opératoire

Avant de prendre les commandes d'un avion, les pilotes s'entraînent dans des simulateurs de vol. Dans le domaine médical, les chirurgiens pourront bientôt faire la même chose avant d'opérer leurs premiers patients. Une entreprise française a développé une caméra capable de filmer les opérations à 360 degrés. Couplée à un masque de réalité virtuelle, l'immersion est totale…

Rédigé le

Immersion virtuelle dans un bloc opératoire

En plus de sa panoplie de chirurgien habituelle, le docteur est équipé d'un petit objet, véritable concentré de technologie : une caméra 360 degrés. Les trois optiques grand angle autour de la caméra permettent de capturer tout ce qui se passe autour de soi.

Devant, derrière, sur les côtés… La caméra enregistre à 360 degrés l'opération. Les images sont ensuite transférées dans un masque. Comme dans un jeu vidéo, l'étudiant en médecine peut ainsi revivre l'intégralité de l'opération à laquelle il a participé quelques heures auparavant. Mais cette fois-ci dans la peau du chirurgien.

"C'est une révolution d'apprendre la médecine puisque l'étudiant va pouvoir revivre l'opération comme s'il était à la place du chirurgien. Mais avec des super-pouvoirs puisque la caméra a un champ de vision de 360° qui est bien supérieur au champ de vision des yeux du chirurgien (…) L'étudiant n'est pas simplement spectateur, il sera aussi acteur", explique le Dr Thomas Gregory, chirurgien orthopédiste.

Ce simulateur de chirurgie pourra aussi servir à des médecins déjà expérimentés qui souhaiteraient s'entraîner à la pratique de nouvelles techniques opératoires comme le confirme Simon Majar, responsable média de la fondation Moveo : "L'objectif à terme sera de créer une banque de données sur un site Internet qui répertoriera toutes les vidéos et toutes les opérations des chirurgiens partout dans le monde. Et chaque étudiant en chirurgie pourra visualiser des chirurgies qui ont lieu à l'autre bout du monde ou des chirurgies extrêmement rares que seulement quelques chirurgiens peuvent faire". À terme, la réalité virtuelle sera aussi un gage de sécurité pour les patients.

La caméra et le masque seront commercialisés d'ici quelques mois. Prochaine révolution : créer un modèle capable de filmer à la fois en 360 degrés et en trois dimensions pour une immersion encore plus totale.