Drogues, alcools et rock'n'roll

Un jeune homme de 19 ans est décédé au festival RockNess qui s'est déroulé du 8 au 10 juin 2012, en Ecosse, après avoir pris du Benzo Fury, une substance psycho-active proche de l'ecstasy. Cet événement relance les inquiétudes quant à l'accès aux drogues facilité par Internet.

Rédigé le

Drogues, alcools et rock'n'roll
Drogues, alcools et rock'n'roll

Le Benzo Fury est une substance psycho-active encore très peu connue, en vente libre sur Internet  qui semble avoir des effets proches de ceux de l'ecstasy. Elle est normalement utilisée dans le cadre de la recherche, mais permet également de contourner l'interdiction de commercialisation des drogues reconnues. Les effets de sa consommation associée à l'alcool ou répétée ne sont pas encore clairement identifiés.

Il existe de nombreuses substances chimiques qui contournent la loi car ce sont des produits dérivés de drogues interdites, comme la methoxetamine, par exemple, qui est un dérivé de la kétamine.

C'est le manque d'informations disponibles sur ces substances et la facilité avec laquelle les gens peuvent se les procurer qui a alerté les autorités britanniques. Elles insistent sur les dangers que représentent ces drogues, même si elles ne sont pas interdites, et surtout rappellent qu'elles sont dangereuses, associées à l'alcool ou à d'autres drogues.

Avec les nombreux autres festivals prévus cet été, le ministère de la Santé britannique s'inquiète de la libre circulation de ces substances et prodigue une recommandation simple : "limitez votre consommation d'alcool et ne prenez pas de drogues".

Régulièrement, de nouveaux produits circulent, il y a toujours un temps de latence durant lequel ils ne sont pas interdits, mais cela ne veut pas dire qu'ils sont sans danger.

En savoir plus

Sponsorisé par Ligatus