Dopage : Armstrong, la chute finale

Accusé de dopage, le cycliste américain Lance Armstrong va perdre ses 7 titres du Tour de France et sera radié à vie du cyclisme professionnel après avoir annoncé qu'il renonçait à poursuivre sa bataille judiciaire contre l'Agence américaine antidopage.

Rédigé le

Dopage : Armstrong, la chute finale
Dopage : Armstrong, la chute finale

C'est un simple communiqué publié sur son site Internet qui a mis fin au bras de fer engagé avec l'Agence américaine antidopage (Usada) et précipité sa chute. Le septuple vainqueur du Tour de France, Lance Armstrong y fait part de sa lassitude : "Il existe un point dans la vie de chaque homme où il faut dire ‘trop, c’est trop’. Pour moi ce moment est arrivé". S'il renonce à poursuivre la bataille judiciaire, le coureur retraité continu cependant de clamer son innocence.

Quelques heures après cette annonce, le directeur général de l'Usada, Travis Tygart, a déclaré qu'Armstrong serait dépossédé de tous ses résultats depuis le 1er août 1998. Il perdra donc ses sept titres du Tour de France et sera en prime radié à vie du cyclisme professionnel. L'Américain devra également rembourser les gains obtenus. L'Agence antidopage accuse Armstrong d'avoir utilisé des produits dopants, notamment de l'EPO et des stéroïdes, ainsi que des transfusions sanguines depuis 1986.

Après avoir vaincu un cancer du testicule en 1997, Lance Armstrong était devenu une véritable icône aux Etats-Unis, un champion hors-norme capable d'accumuler sept victoires dans le Tour de France entre 1999 et 2005 (un record). Cette domination sans partage soulève de nombreuses interrogations sur ses méthodes de préparation, avant que d'anciens co-équipiers, comme Floyd Landis (vainqueur du Tour 2006 déchu après un contrôle positif à la testostérone), ne l'accusent ouvertement de dopage.  

Armstrong, qui avait repris le triathlon, ces derniers mois, compte désormais continuer à "servir les gens et les familles affectés par le cancer", avec sa fondation Livestrong contre le cancer.

En savoir plus