Don d'organes : une association à l'écoute des familles de donneurs

L'Association française des familles de donneurs d'organes (AFFDO), à Montpellier, souhaite concrétiser son projet d'accompagnement des familles de donneurs. L'AFFDO veut créer une structure unique en son genre : la Maison du don d'organes.

Rédigé le

Don d'organes : une association à l'écoute des familles de donneurs
Don d'organes : une association à l'écoute des familles de donneurs

Lorsque le drame se produit, les familles portent la responsabilité du don d'organes. Mais quelle décision sont-elles en mesure de prendre lorsqu'elles sont noyées dans leur chagrin ? "A ce moment, je me suis sentie perdue. Ma sœur ne m'avait pas dit qu'elle était donneuse d'organes", raconte Cécile Abeille, lorsque sa sœur se trouvait en état de mort clinique, en mars 2008.

Vers la création d'une Maison du don d'organes

C'est dans un moment aussi difficile, où les proches sont sollicités et qu'ils doivent donner une réponse rapide que l'Association française des familles de donneurs d'organes (AFFDO) propose une structure d'accueil et d'accompagnement pour les proches de donneurs.

L'AFFDO veut entretenir un suivi avec ces derniers, c'est alors que la maison du don d'organes s'inscrira comme "un lieu de mémoire pour honorer les donneurs", dit Armand Siboni, président de l'AFFDO. "Les familles pourront s'y retrouver, y parler. Il y aura de la documentation, des accompagnateurs, voire des psychologues", détaille-t-il.

En prêtant une écoute particulière, les intervenants et les psychologues auront pour mission d'"alléger le vécu des familles", assure Armand Siboni.

Soutenu par la maire socialiste de Montpellier, Hélène Mandroux, et dans le sens d'une réponse à "une vraie demande du CHRU de Montpellier", Armand Siboni espère ouvrir la maison du don d'organes rapidement.

Une association présente sur le terrain

Les bénévoles volontaires de l'Association française des familles de donneurs d'organes ont pour but de sensibiliser le grand public aux enjeux sur la déclaration des dons d'organes.

La campagne a débuté au mois d'octobre 2012 et s'étendra tout au long de l'année 2013. "Il faut savoir que 95% des personnes interrogées ont exprimé leur volonté de dons d'organes, ils sont repartis avec une carte de donneur et trois cartes témoins", affirme Armand Siboni, le président de l'AFFDO.

Cette démarche a lieu une semaine par mois sur la ville de Montpellier, puis occasionnellement dans les villes de Paris et Lille.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Et aussi :

Sponsorisé par Ligatus