Dépression de l'ado : les signes qui doivent alerter

La Haute autorité de santé (HAS) a publié ce mardi 16 décembre des recommandations à destination des médecins de premier recours pour détecter et prendre en charge la dépression des adolescents : une pathologie souvent difficile à détecter chez les plus jeunes.

Rédigé le

Vidéo : Entretien avec le Dr Michel Laurence, responsable du service des recommandations HAS (Photo © Photographee.eu)

8% des adolescents entre 12 et 18 ans souffriraient d'une dépression. Mais comment repérer cet état de fragilité extrême, à l'âge ou le vague à l'âme est monnaie courante ? Pour aider les médecins à détecter ces épisodes dépressifs et à les prendre en charge, la Haute autorité de santé (HAS) publie ce mardi 16 décembre des nouvelles recommandations.

Pour Michel Laurence, responsable des recommandations de la HAS, "on différencie la déprime passagère de la dépression par sa durée, et par le retentissement qu'elle a sur le quotidien du jeune adolescent". La difficulté, c'est que "l'adolescent exprime peu son ressenti. C'est à travers des comportements, à travers des somatisations que la dépression se manifeste".

Les recommandations s'adressent aux médecins généralistes parce que "ce sont les médecins de famille, qui connaissent bien l'adolescent, qui connaissent bien son histoire personnelle et familiale. Ce sont donc ces professionnels qui sont les plus à même d'identifier et de repérer cette dépression".

VOIR AUSSI :