Bulletin de santé du 4 août 2011

Plus de contrôles dans la lutte contre le tabagisme, une augmentation du nombre de piqûres de scorpions en Algérie, pas de nouvelles recherches sur les sangliers qui pourraient être morts à cause des algues vertes, un début d'épidémie de sida en Moyen-Orient...

Rédigé le

Bulletin de santé du 4 août 2011
Bulletin de santé du 4 août 2011

Tabac : plus de contrôles

Les ministres de la Santé Xavier Bertrand et de l'Intérieur Claude Guéant ont signé une circulaire à l'adresse des préfets rappelant et précisant les principales mesures de lutte contre le tabagisme et appelant à un renforcement de leur contrôle. "Cette circulaire est une nouvelle étape qui vient consolider l'application de la loi Evin de 1991 et le décret Bertrand de 2006 dont les dispositions sont déjà largement mises en oeuvre", ont indiqué les ministères.

Elle porte "sur plusieurs grandes mesures qui visent à protéger les jeunes en réduisant l'accès au tabac" : interdiction de vente aux mineurs, instauration de zones protégées autour des établissements scolaires où la vente de tabac ne sera pas autorisée, interdiction de la vente des cigarettes aromatisées dites cigarettes bonbons. Elle revient également sur la nécessité de renforcer les contrôles sur le respect de la réglementation sur les zones non fumeurs. "Par ailleurs, le gouvernement entend renforcer la mobilisation contre la contrebande et à montrer toute la fermeté nécessaire face à toutes les formes de trafics de tabac", ajoute le communiqué.

La Ligue contre le cancer s'était félicitée dans un communiqué de l'annonce de cette circulaire, espérant qu'elle serait "appliquée avec rigueur et sans délai". Elle appelle également à "aller plus vite et plus loin" pour "sortir la France du tabac avant 2030". La Ligue "sera force de proposition", a-t-elle affirmé, au sein du groupe de travail mis en place le 26 juillet 2011 par le ministère de la Santé et piloté par Yves Bur sur l'application de la convention cadre de lutte antitabac (CCLAT) de l'OMS. La Ligue réclame notamment la mise en place du paquet "neutre et générique", l'interdiction des cigarettes "gadget" et l'augmentation du prix du tabac "par une augmentation des taxes". Elle souhaite également que la France propose "la mise en place d'un prélèvement solidaire tabac à la source payé par les industriels du tabac", à l'occasion du sommet de l'ONU consacré aux maladies non transmissibles, qui doit se tenir à New York en septembre 2011.

 

Algérie : un nombre de piqûres de scorpions en hausse

Plus d'un millier de personnes ont été piquées par des scorpions, dont deux enfants qui sont décédés, durant les sept premiers mois de l'année 2011 en Algérie, dans la région saharienne de Ouargla, à plus de 800 km au sud d'Alger, selon des sources médicales.

Les deux enfants ont été admis séparément dans un état critique dans les hôpitaux des communes de Taibet et Rouissat en juillet 2011, mais ont succombé à l'empoisonnement, a indiqué la direction locale de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière (DSPRH).

En tout, depuis le début de l'année, ce sont 1 014 personnes qui ont été piquées par ce type arthropode de la classe des arachnides, selon les mêmes sources. En 2010, 10 décès sur 3 998 cas ont été recensés des suites de piqûres de scorpions, en hausse par rapport aux années précédentes dans la région.

 

Algues vertes : pas de nouvelles recherches sur les sangliers morts

L'Etat ne fera pas procéder à de nouvelles recherches d'hydrogène sulfuré (produit par les algues vertes en décomposition) dans les sangliers retrouvés morts dans l'estuaire du Gouessant, après la mise en évidence de la présence du gaz mortel dans cinq animaux, sur six analysés, a-t-on appris auprès de la préfecture des Côtes d'Armor."Les biologistes ont estimé que les six premiers animaux sur lesquels des analyses complémentaires ont été pratiquées constituaient un échantillon suffisant", a expliqué M. Maignan.

Cependant, les cadavres des derniers sangliers retrouvés sont conservés et des analyses complémentaires peuvent encore être effectuées à tout moment si nécessaire, a-t-il dit.

Concernant le ragondin découvert mort sur le même site en fin de semaine dernière, il n'y a pas eu de recherches supplémentaires, étant donné que l'autopsie avait mis en évidence "un oedème pulmonaire sévère", a également indiqué M. Maignan.

Le H2S entraîne généralement à forte dose des oedèmes pulmonaires.

Pour l'instant, la préfecture des Côtes d'Armor s'est refusée à tirer des conclusions définitives sur la responsabilité du H2S, et donc des algues vertes en décomposition, dans ces décès.

 

Moyen-Orient : vers une épidémie de sida

L'infection par le virus du sida dans des pays du Moyen-Orient et d'Afrique du nord s'est propagée, prenant l'allure d'une épidémie, en particulier dans les milieux des homosexuels et bisexuels, selon une étude publiée par le journal spécialisé PLoS Medecine.

L'étude précise que le taux d'infection par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) parmi les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes a dépassé les 5 %, un seuil annonciateur d'une épidémie, dans plusieurs régions comme en Egypte, au Soudan et en Tunisie. "Une épidémie du sida semble se dessiner parmi les homosexuels dans au moins certains pays de la région", indique l'étude, la première menée dans ces pays musulmans où le sida est encore considéré parfois comme un tabou.

Les auteurs de l'étude, à l'initiative du Weill Cornell Medical College au Qatar, préconisent le renforcement de la surveillance sanitaire et des moyens de dépistage et de prévention, notamment dans les milieux des populations à risque. "Il y a un besoin urgent d'étendre la surveillance du sida, l'accès au dépistage, la prévention et les services de traitement de l'infection pour prévenir que la propagation du virus n'empire au Moyen-Orient et en Afrique du nord", conclut l'étude.

Source : AFP

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Dans les medias :

Et aussi :