Bien vieillir : faut-il se préparer psychologiquement à la retraite ?

Ne faut-il pas se préparer psychologiquement à la retraite le plus longtemps possible à l'avance pour mieux la vivre ? Les réponses avec le Dr Philippe Denormandie, chirurgien orthopédiste et gériatre.

Rédigé le , mis à jour le

Bien vieillir : faut-il se préparer psychologiquement à la retraite ?

"Je ne suis pas sûr qu'il faut se préparer longtemps à l'avance à la retraite. Il faut continuer à se faire plaisir, même à la retraite. Il faut voir quelles sont les activités qui permettent de se faire plaisir. Des études montrent qu'au delà de 65 ans, les personnes ont un niveau de plaisir extrêmement important, elles se font plaisir à plus de 90%...

"Il ne faut pas forcément anticiper mais il faut se dire quels sont les domaines, quelles sont les activités, quel est l'environnement souhaité pour avoir cette notion de plaisir. Cela correspond à ce que l'on souhaite. Nous sommes dans une vie très personnelle de choix et nous ne pouvons pas nous faire dicter nos choix par les autres même si on discute beaucoup avec sa famille… Et en fonction de ça, on est capable d'avancer étape par étape sans vouloir tout anticiper.

"Il faut anticiper pour trouver et choisir les activités qui vont nous faire plaisir. Il faut se faire plaisir. Quand on progresse en âge, cette notion de plaisir est un élément qui revient de façon très importante. Il y a une période où l'on se fait très plaisir, c'est la période à laquelle on part en retraite. À la retraite, on continue à se faire plaisir, on continue à avoir des activités rayonnantes… C'est ce qu'il faut réussir à construire tranquillement."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :