Bébés de laboratoire : un an déjà !

Lancée il y a un an, l'étude Elfe (Etude longitudinale française depuis l'enfance) a pour objectif d'analyser comment l'environnement peut affecter le développement, la santé des enfants, ou leurs parcours scolaires. Elle est la première étude du genre.

Rédigé le

Bébés de laboratoire : un an déjà !
Bébés de laboratoire : un an déjà !

Ils en ont pris pour 20 ans ! Et ils viennent tout juste de souffler leurs premières bougies. Il s'agit des 18 324 enfants sélectionnés par plus de 400 chercheurs, et qui sont l'objet d'une première grande étude de cohorte française. Pilotée par des chercheurs français de diverses disciplines, l'étude Elfe a pour mission de suivre ces jeunes enfants durant toute leur croissance jusqu'à l'âge adulte.

Le développement d'un enfant dépend en partie de ses gènes, et s'effectue en interaction constante avec l'environnement dans lequel il évolue. Or cet environnement s'est considérablement modifié ces dernières années avec le prolongement de la scolarisation, une modification des habitudes alimentaires ou encore un accroissement de la pollution atmosphérique et une exposition à de nouveaux polluants chimiques. 

Plus que... 19 ans de recherche

Les chercheurs de l'étude Elfe, ont donc pour mission de suivre ces enfants répartis sur toute la France depuis leur naissance jusqu'à leur 20 ans pour répondre à des questions devenues essentielles au fil des années : à quel âge faut-il diversifier l'alimentation ? Quelle influence cela a-t-il sur les préférences alimentaires et la santé ultérieure de son enfant ? Quel est l'impact des polluants présents dans notre environnement sur la santé et le développement des enfants ? Les enfants d'aujourd'hui grandissent-ils au même rythme que ceux d'hier ?

Les premiers résultats de l'étude sont attendus dans le courant de l'année 2013. D'ici là, des données descriptives générales de nature statistique sur la fréquence des différents modes de gardes, l'allaitement ou sur le type d'alimentation du nouveau-né par exemple pourront être produites.

Source : Inserm

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Et aussi :