Des bébés étudiés sous toutes les coutures

La troisième phase d’Elfe, une vaste étude consacrée au devenir de 20 000 bébés de la naissance à l’âge adulte, commence le 27 septembre 2011. Cette étude vise à mieux comprendre comment l’environnement affecte le développement, la santé, la socialisation et le parcours scolaire des enfants.

Rédigé le , mis à jour le

Des bébés étudiés sous toutes les coutures

Les enfants qui vont naître entre le mardi 27 septembre et le mardi 4 octobre 2011 peuvent participer à l'Etude longitudinale française depuis l'enfance (Elfe) si leur maman accouche dans l’une des 313 maternités métropolitaines associées au projet. L’étude vise à améliorer la santé, la réussite et le bien-être des prochaines générations. 7 400 bébés ont déjà été recrutés au printemps et à l’été dernier. Leurs parents doivent répondre à de multiples questions concernant la croissance, l’alimentation, le mode de garde de leur enfant.

Il s’agit de "mettre en évidence à la fois les facteurs de risques et de protection pour le développement des enfants, avec des applications possibles dans des programmes d’éducation, de santé publique, de formation des professionnels de la petite enfance et de l’adolescence", explique Agnès Florin, professeur de psychologie de l’enfant et de l’éducation à l'Université de Nantes.

À titre d’exemple "Elfe permettra de connaître les parcours de garde des enfants, de mesurer le nombre d’enfants pratiquant la résidence alternée, mais aussi de comprendre les périodes de mutation : adolescence, recomposition familiale, études, changement professionnel...", explique Delphine Chauffaut, responsable du département de l'Animation, de la recherche et du réseau des chargés d'études à la Caisse nationale des allocations familiales, partenaire de l’étude.

Cette recherche d’envergure nationale mobilise un grand nombre de chercheurs français appartenant à diverses disciplines scientifiques. Pilotée par l'Institut national d’études démographiques (Ined), l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), en partenariat avec l'Établissement Français du Sang (EFS), l’étude Elfe est soutenue par les ministères en charge de la Recherche, du Développement durable, de la Santé et du Travail, et par des institutions publiques.

Pour en savoir plus 

Sur Bonjour-docteur :

Et aussi :

 

Sponsorisé par Ligatus