Un nouveau cas de méningite à Strasbourg, les autorités appellent à la vaccination

Face à une montée des infections au méningocoque B, l’Agence régionale de Santé du Grand Est appelle toutes les personnes fréquentant les endroits festifs nocturnes de Strasbourg à se faire vacciner. On fait le point.

Mathieu Pourvendier
Rédigé le
Le méningocoque est la forme la plus grave des méningites
Le méningocoque est la forme la plus grave des méningites  —  Shutterstock

Les cas de méningites augmentent dans l'Est de la France. L’Agence régionale de Santé (ARS) Grand Est a annoncé le 5 janvier une sixième infection au méningocoque B dans l’agglomération strasbourgeoise. 

"Le nouveau cas est un jeune homme de 16 ans résidant dans le Bas-Rhin qui a dû être hospitalisé comme les cas précédents" écrit l’agence dans un communiqué. "Ce cas se rajoute aux cinq cas d’infection invasive à méningocoque du groupe B, dont un décès, survenus dans l’agglomération de Strasbourg."

Une même souche de méningocoque B

Selon l’ARS, les six personnes ont été contaminées par la même souche de bactérie. Elle ajoute : "il s’agit d’une souche rare et jusque-là inconnue dans le Grand Est". Cette dernière circule encore dans l’agglomération strasbourgeoise. 

De plus, l’agence rappelle : "une personne peut être une porteuse saine du méningocoque B, sans en avoir les symptômes, mais peut continuer à la transmettre à d’autres personnes".  

 À lire aussi : Méningite bactérienne : une infection mal connue et pourtant très dangereuse

Se faire vacciner "dès que possible"

Face à la hausse des contaminations, l’ARS préconise "aux publics fréquentant les endroits festifs nocturnes du centre-ville de Strasbourg et aux professionnels de ces lieux" de se faire vacciner "dès que possible, contre le méningocoque B, afin d’éviter la survenue de formes graves de la maladie".   

L’agence a mis en place un numéro vert (0 800 32 04 00) pour répondre aux questions sur la vaccination. Cet appel est gratuit et ouvert du lundi au vendredi de 14h à 18h.

Quels sont les signaux d'alerte ?

L'infection à méningocoques est la forme la plus grave des méningites. Ces dernières sont des inflammations des méninges causées par des bactéries contenues dans la gorge qui se multiplient et passent dans le sang

Si dans 80 % des cas, la méningite est d'origine virale et sans danger, les méningites bactériennes représentent 20% des cas et peuvent être mortelles en provoquant une septicémie (une infection du sang).        

Les bactéries peuvent se transmettre par voie aérienne ou par la salive. "Le méningocoque ne survit pas dans le milieu extérieur. Sa transmission est interhumaine et nécessite un contact direct, proche (moins de 1 mètre) et prolongé.", notifie l'ARS dans un précédent communiqué.  

Les symptômes de l'infection sont les suivants :

- des maux de tête violents 
- une sensibilité à la lumière
- une raideur de la nuque, des courbatures et de la fatigue
- de la fièvre 
- des taches sous-cutanées rouges ou violacées (purpura) au niveau du corps
- des douleurs très importantes au niveau du ventre et des nausées et/ou vomissements.  

Une consultation en urgence s'impose si ces symptômes surviennent. Et si une infection est décelée, un traitement par antibiotiques à forte dose devra être mis en place le plus rapidement possible pour limiter le risque de complications. 

Méningite : attention urgence !  —  Le Mag de la Santé

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !