Tout savoir sur l'origine des oranges

Véritable shot de Vitamine C, l’orange est d’un grand réconfort en plein hiver. Ce fruit est consommé par kilos, notamment pour son jus. Mais cet agrume n’a pas toujours été si accessible... il vient même de très loin !

Adélie Floch
Rédigé le
Minute docteur : d'où viennent les oranges ?
Minute docteur : d'où viennent les oranges ?  —  Le Mag de la Santé - France 5

C’est la star du petit-déjeuner, mais avant d’atterrir dans votre frigo, l’orange a fait un long voyage. Elle aurait été décrite pour la première fois en Asie du Sud-Est, au pied de l’Himalaya, il y a plus de 2 000 ans.

Le mot "orange" vient du mot "Naranga" en sanskrit, la langue ancienne indienne. Le premier type d’orange à gagner l’Europe est l’orange amer ou bigarade.

L'orange douce n'arrive qu'au XVe siècle

À l’époque des croisades, les Arabes l’introduisent dans le sud du continent européen, en Andalousie et en Sicile. Le fruit se mange alors en confiture quand sa plante sert à produire de l’eau de fleur d’oranger et de l’huile essentielle. L’orange douce, celle que nous mangeons aujourd’hui, n’est arrivée que bien plus tard, à la fin du XVe siècle.

Partis en Chine pour faire commerce, les Portugais rentrent chez eux le navire plein d’orangers. Les arbres s’acclimatent à leur nouveau pays et très vite l’orange portugaise s’exporte en Europe. C’est d’ailleurs à partir de cette époque que le fruit donne son nom à la couleur.

80 millions de tonnes d'oranges par an

Rare et précieuse, l’orange a longtemps été un produit de luxe apprécié de l’aristocratie. Au château de Versailles, une immense orangerie est même construite, un bâtiment pour protéger plus de 1 500 arbustes du froid de l’hiver.

L’orange est un symbole de richesse. Avant-guerre, il est commun d’en faire cadeau à Noël. Un temps lointain, puisqu'aujourd’hui, il en est produit 80 millions de tonnes chaque année.

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !