1. / Sexo
  2. / Troubles sexuels
  3. / Vaginisme

Le vaginisme n'est-il que psychologique ?

Le vaginisme n'est-il que psychologique ?

Rédigé le , mis à jour le

Le vaginisme n'est-il que psychologique ?

Les réponses avec le Dr Christine Vahdat, gynécologue spécialiste des pathologies vulvaires :

"La cause du vaginisme est au départ psychologique, et elle va entraîner une contracture qui, elle, devient physique. C'est une contracture inconsciente de tous les muscles du vagin qui va rendre toute pénétration impossible. C'est vraiment l'exemple d'une porte qui se ferme, il n'y a absolument plus de possibilité de pénétration même pour la patiente elle-même avec un doigt ou en essayant de mettre des tampons périodiques ou lors des rapports.

"La contracture est physique mais au départ, la cause est tout à fait psychologique et on va la retrouver au cours de l'interrogatoire avec la patiente. Très souvent, il va falloir plusieurs séances. On va mettre en évidence avec la patiente sa contracture, la kinésithérapeute spécialisée va aider à la prise de conscience de cette contracture et il va y avoir un travail de rééducation. Ensuite, très souvent, la cause psychologique va être découverte grâce à ce travail à partir du symptôme.

"Il peut s'agir d'abus. Mais il peut aussi s'agir d'une image traumatique, d'une éducation extrêmement stricte avec des tabous avec tout ce qui a rapport au sexe. On retrouve moins de 15% d'abus dans les dernières statistiques chez les patientes qui ont un vaginisme. Ce n'est donc pas que cette cause."

Sponsorisé par Ligatus