1. / Sexo
  2. / Contraception

Contraception : quelles alternatives aux hormones ?

Je ne souhaite pas prendre d'hormones et j'ai des règles abondantes. Quelle contraception me conseillez-vous ?

Rédigé le , mis à jour le

Contraception : quelles alternatives aux hormones ?

Les réponses avec le Dr Nicolas Castaing, gynécologue obstétricien :

"Il faudrait savoir si cette femme souhaite une contraception définitive ou une contraception réversible. Ce sont deux sujets totalement différents. Si elle souhaite une contraception réversible, il faut passer du temps avec elle pour savoir quelles sont exactement ses attentes. Est-ce qu'elle souhaite une contraception de courte durée ou plutôt de longue durée d'action ? On dispose de différentes alternatives aujourd'hui à la pilule donc à la prise orale et quotidienne, qui peuvent être des alternatives intéressantes pour peu qu'on ait envie de reporter un projet de grossesse de quelques mois ou de quelques années.

"Concernant le stérilet, il en existe deux types : le stérilet au cuivre et le stérilet hormonal. Le stérilet au cuivre est le plus ancien des dispositifs intra-utérins. Par un effet inflammatoire, il va permettre cette contraception. Du coup, on a souvent des règles qui sont spontanément plus longues et plus abondantes que sur un cycle naturel. Avec le stérilet aux hormones, au contraire, on a un effet sur la muqueuse de l'utérus qui s'appelle l'endomètre et qui devient très fin, atrophique et du coup la quantité de règles diminue en quantité et en fréquence comme avec toutes les méthodes progestatives.

"Les deux stérilets, cuivre et hormonal, ont à peu près la même efficacité. Le stérilet hormonal est encore plus efficace parce qu'il agit finalement sur deux verrous : le premier c'est la muqueuse utérine et le second c'est la glaire de l'utérus qui est un passage obligatoire pour que les spermatozoïdes deviennent fécondants. Si la glaire devient opaque, les spermatozoïdes ne peuvent pas monter dans la cavité utérine, ce qui est déjà un moyen contraceptif.

"Concernant l'efficacité, on est très proche de 100%. Toutes les méthodes de contraception théoriquement sont très efficaces mais si elles sont appliquées d'une façon extrêmement précise. Certaines sont impossibles à reproduire sur le long cours et peut-être que la prise hormonale quotidienne par voie orale, la pilule, est une mesure difficile à tenir sur le temps. Le dispositif intra-utérin, l'implant sous-cutané sont des méthodes qui agissent seules et du coup, elles ont une efficacité de 100% puisqu'elles sont indépendantes de notre action."