1. / Se soigner
  2. / Recherche

Des téléphones portables à l'écoute des anomalies cardiaques

Grâce à une invention de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), les anomalies des battements du coeur pourront être immédiatement connues d’un patient grâce à son téléphone portable. Les données recueillies sont ensuite envoyées au médecin qui pourra pendre les mesures nécessaires.

Rédigé le , mis à jour le

Des téléphones portables à l'écoute des anomalies cardiaques
Des téléphones portables à l'écoute des anomalies cardiaques

"Ce système permet de recueillir des données très fiables et précises, il est doté d'un filtrage de bruits très efficace, et dispose de batteries prévues pour durer 3 à 4 semaines", explique David Atienza, professeur assistant à l'EPFL. En outre, ce système "assure une analyse automatique des données" et leur "transmission sous une forme compressée au médecin, lui évitant de compulser des heures d'enregistrement".

Concrètement, le patient porte de petits capteurs sur le corps, qui suivent le rythme cardiaque en continu et en temps réel. Lorsqu'un dysfonctionnement est constaté, "différentes informations sont envoyées sur un smartphone au patient, puis par SMS ou par e-mail au personnel médical, qui ainsi prendre les mesures adéquates".

Le but de cette invention est de détecter les arythmies cardiaques à un stade très précoce.

Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité dans le monde. Selon l'OMS, ces maladies sont responsables d'un tiers des décès dans le monde, dont 70 000 à 100 000 morts subites.

L'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) est une des institutions de science et de recherche les plus en pointe en Europe.

En savoir plus :

  • YouTube
    "Tracking heart rate in real time on a smartphone"

Sponsorisé par Ligatus