1. / Se soigner
  2. / Professions médicales

Y a-t-il un médecin dans la salle ?

Un malaise pendant un opéra, un spectateur qui se prend les pieds dans le tapis rouge ou dans les escaliers d'un théâtre... Pas d'inquiétude, car bien souvent un médecin est présent dans la salle. Dans de nombreuses salles de spectacle, des médecins se relaient pour assurer des gardes. En Île-de-France, ils sont environ 200 au sein de l'association "Des médecins des salles de spectacle de Paris et de région parisienne".

Rédigé le , mis à jour le

Y a-t-il un médecin dans la salle ?

Depuis plus de trente ans, le docteur Reverberi est médecin à temps partiel à l'hôpital de jour d'Argenteuil. Au sein du service d'oncologie, il s'occupe du suivi des patients qui viennent se faire soigner, une pratique de la médecine riche et complète qu'il affectionne particulièrement.

En plus de son travail à l'hôpital, le soir, le Dr Reverberi range sa blouse, mais pas son stéthoscope. Il assure en effet une garde un peu particulière dans un célèbre théâtre parisien : le théâtre du Châtelet. Pendant la représentation, il est en charge de la sécurité du public, des artistes et du personnel. Et s'il peut s'installer dans la salle pour regarder le spectacle, il doit se tenir prêt à intervenir en cas de problème.

"Nous avons une place attribuée dans chaque théâtre, une place choisie par les directeurs de théâtres. Tout dépend de la configuration du théâtre. En général, c'est une place facilement accessible, à la fois pour que nous puissions être repéré facilement et pour être extrait sans gêner les spectateurs", explique le Dr Reverberi.

Depuis quelques années, les salles de spectacles ne sont plus obligées de réserver des places pour un médecin. Pourtant, beaucoup d'entre elles ont décidé de maintenir ce système de garde. Les médecins ne sont pas rémunérés. En échange de leurs prestations, ils ont droit à deux places pour eux et un invité.

Si les médecins ne sont pas à l'abri d'un accident grave, l'essentiel des incidents sont bénins. Malaises, chutes dans les escaliers ou parfois même allergies sur certains spectacles avec des animaux. Chaque année, sur toute l'Île-de-France, les médecins de spectacles effectuent environ 1.000 interventions. Dans neuf cas sur dix, les soucis médicaux sont réglés sur place.