1. / Se soigner
  2. / Prévention

Santé : attention aux dérives sectaires

La maladie est une porte d'entrée privilégiée pour les mouvements sectaires. Et quand un  gourou en blouse blanche met son emprise sur une personne déjà vulnérable, les dégâts peuvent être considérables.

Rédigé le , mis à jour le

Le monde de la santé est une cible privilégiée pour les gourous en tous genres.

Tous les gourous ne sont pas médecins, mais tous prêchent le même discours. Didier Pachoud connaît bien la chanson, il dirige une association de victimes de secte. L'embrigadement commence toujours avec la même rengaine : "La vraie médecine ne marche pas de toute façon. La médecine scientifique ne fait que traiter des symptômes, mais elle ne traite pas le fond. Alors que toutes ces personnes pensent traiter la vraie cause du problème, elle est bien sûr énergétique. Mais l'énergie en question n'est pas l'énergie que les physiciens peuvent observer dans leurs microscopes. Il s'agit d'une énergie éthérique, c'est l'énergie dont il est question dans le bouddhisme et dans l'hindouisme, c'est le dieu Brahma, c'est l'énergie universelle, l'âme universelle".

Diminuer les traitements jusqu'à demander de les arrêter, un discours typique qui doit éveiller les soupçons. À la Miviludes, on est particulièrement vigilant face à ces dérives sectaires.

Sur l'ensemble des signalements recensés, un quart concerne le domaine de la santé, comme le confirme Serge Blisko, président de la mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) : "Toutes ces professions étranges, étiopathes, naturopathes, spécialistes du traitement par les ondes, somatothérapeute… Tous ces termes ne veulent strictement rien dire. Aucune de ces méthodes n'est validée, expertisée par le ministère de la Santé et par les sociétés savantes. La confusion la plus grande règne. Il faut donc être méfiant".

Selon les chiffres de la Miviludes, 3.000 médecins seraient aujourd'hui en lien avec la mouvance sectaire.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus