1. / Se soigner
  2. / Handicap

Stylisme médical : des vêtements adaptés aux besoins des malades

Anne-Cécile Ratsimbason, 31 ans, est styliste médicale. Pour améliorer le quotidien des malades, elle crée des vêtements adaptés à leurs besoins. Reportage.

Rédigé le , mis à jour le

Stylisme médical : des vêtements adaptés aux besoins des malades

Anne-Cécile a tout d'une styliste. Mais aux défilés haute couture, la jeune femme de 31 ans a préféré mettre son savoir-faire au service des malades. Une situation qu'elle aussi a connu à cause d'une scoliose : "J'ai porté un corset pendant une dizaine d'années (…) C'était un corset qui se scratchait et qui était assez encombrant".

Etudiante en mode, son médecin lui lance alors un défi : celui de créer des vêtements sur-mesure adaptés aux divers handicaps. Anne-Cécile se plonge alors dans l'univers des malades. La jeune femme finit par obtenir une bourse et commence alors à réaliser ses premiers prototypes. Depuis juillet 2016, elle travaille avec une couturière, Félicia Ghnassia, Madame Fé pour les intimes.

Habituée aux grandes maisons de couture, Madame Fé a dû composer avec les demandes particulières de la jeune styliste : "C'est assez émouvant, c'est assez particulier. Au début, j'avais du mal, confie Félicia, et Anne-Cécile m'a alors dit de ne pas penser que ces personnes étaient malades mais penser plutôt qu'on leur rendait service, qu'on les aidait. L'approche est donc différente. On ne regarde pas la maladie, on regarde plus ce qu'on pourrait leur apporter pour qu'ils soient mieux".

"Chaque pathologie, chaque état physique a une conséquence sur le choix du tissu et sur l'emplacement des poches, des bretelles… C'est la raison pour laquelle on parle de mode médicale", explique la jeune styliste. Malgré toutes ces contraintes, Anne-Cécile Ratsimbason souhaite mettre en avant l'esthétisme de ses créations. Elle n'hésite donc pas à participer à des événements dédiés au handicap, l'occasion pour elle d'exposer ses derniers accessoires.

Anne-Cécile vit tout juste de son métier. Elle espère que le stylisme médical se développera dans les années à venir.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr