1. / Se soigner
  2. / Affaires, justice

Alerte sur une gélule amincissante vendue sur internet

En Belgique, un communiqué met en garde la population contre une gélule amincissante commercialisée depuis plusieurs années et dangereuse pour la santé.

Rédigé le

Alerte sur une gélule amincissante vendue sur internet
©DR

Jeudi 1er mars, la justice belge a averti du caractère frauduleux et potentiellement dangereux d'une gélule amincissante commercialisée depuis plusieurs années sur internet sous l'appellation "Brûleur Minceur", et dont le présumé vendeur a été inculpé et écroué.

Fortes doses de caféine

Le produit, vendu dans de petits flacons à l'étiquette bleue sur laquelle est imprimé un "made in USA" sous le drapeau américain, "est décrit à tort sur Facebook comme un complément alimentaire", a expliqué le parquet de Bruxelles dans un communiqué. Sur le réseau social, plusieurs utilisateurs ont fait état d'effets indésirables survenus après avoir consommé le produit contenant "de fortes doses de caféine", selon la même source.

"Environ 70 flacons auraient été vendus chaque mois pendant plusieurs années", a souligné à l'AFP Denis Goeman, substitut du procureur du Roi à Bruxelles, parlant d'"une diffusion à large échelle" en Belgique et vraisemblablement au-delà des frontières.

"Si des citoyens disposent encore du produit Brûleur Minceur, ils ne doivent en aucun cas le consommer" et le "déposer chez leur pharmacien en vue de le détruire", a mis en garde le parquet dans son communiqué. En cas d'effets indésirables, il est conseillé de prendre contact avec un médecin.

Le vendeur présumé incarcéré

La justice a été alertée en septembre dernier, après une plainte anonyme reçue par l'unité spéciale d'enquête de l'Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS), concernant ce produit suspect.

Une enquête a alors été confiée à un juge d'instruction. Elle a abouti à l'incarcération d'un homme dont l'identité et la nationalité n'ont pas été précisées. Ce suspect, présenté comme "M. M. né en 1989", a été inculpé d'infraction à la législation relative aux médicaments et de blanchiment d'argent.

Le parquet de Bruxelles a accompagné son avertissement de photos montrant les deux versions de "Brûleur Minceur" qui ont été commercialisées. Dans l'une d'elles les gélules sont à dominante noire, dans l'autre elles sont bicolores, en rose et violet.