1. / Maladies
  2. / Poumons
  3. / Pollution de l'air

Saint-Nazaire : une inquiétante surmortalité

Selon l’Observatoire Régional de Santé, la mortalité des personnes de moins de 65 ans dans l’agglomération de Saint-Nazaire est de 28% supérieure à la moyenne nationale. Ces résultats inquiètent les habitants qui soupçonnent une cause environnementale.

Rédigé le

Saint-Nazaire : une inquiétante surmortalité

« Lorsqu’il y a de la pollution ou que la fumée des usines vient sur notre village ou sur Montoir-de-Bretagne, étant donné que je n’ai plus qu’un poumon, je suis gêné pour respirer », raconte Alain Terrien, qui habite depuis toujours cette commune du bassin industriel de St Nazaire. « Je suffoque quoi. » A 64 ans Alain fait partie des victimes du cancer du poumon dont le nombre est bien plus important dans cette zone géographique que dans le reste du pays. La région de Saint-Nazaine compte en effet 38% de cas supplémentaires de cancers par rapport à la moyenne nationale…  

"On pense que la surmortalité s'explique par l'environnement industriel"

Face aux soupçons des habitants comme Alain sur l’origine environnementale de leurs maladies, l’Agence Régionale de Santé annonce surtout des campagnes de prévention contre la consommation d’alcool et de tabac qui peut aussi provoquer ces cancers. Ce qui met en colère les associations de riverains. « Nous on pensent que les habitants de Montoir ne fument pas plus que les habitants de Guérande, du Pouliguen ou de Donges… Et on pense que la surmortalité de 35 % qui est assez extraordinaire, elle s’explique aussi par l’environnement industriel des habitants de Montoir. »

Seuls les résultats de l’enquête épidémiologique demandée par l’ARS à Santé Publique France pourraient répondre aux interrogations des habitants de l’agglomération.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr