1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Virus Zika

Zika : "Il n'y a pas de vent de panique chez les femmes enceintes martiniquaises" selon le Dr Schaub

La France n'est pas épargnée par le virus Zika. Il se propage en Martinique, en Guyane, en Guadeloupe et à Saint-Martin. Un premier bilan fait état de plus de 2.500 personnes présentant les symptômes de la maladie. Vingt femmes enceintes ont été testées positives. Le Dr Bruno Schaub est gynécologue-obstétricien au CHU de Fort-de-France. Il coordonne également le centre pluridisciplinaire de diagnostic prénatal de Martinique. Il fait le point sur la situation de l'épidémie en Martinique. 

Rédigé le

Entretien téléphonique avec le Dr Bruno Schaub, gynécologue-obstétricien au CHU de Fort-de-France (Martinique)
  • Ces deniers jours, avez-vous reçu dans votre service beaucoup de femmes enceintes inquiètes à cause du virus Zika ?  

Dr B. Schaub : "Il n'y a pas de vent de panique chez les femmes enceintes martiniquaises et c'est tant mieux. Elles viennent effectivement vers nous car elles sont à la recherche d'informations autres que celles véhiculées par les médias.

"Je rappelle que la relation de cause à effet entre la recrudescence de microcéphalies et cette infection par le virus n'est pas à ce jour formellement établie. Toutefois, comme cette hypothèse est probable, il convient de prendre dès à présent des mesures de précaution."

  • Comment surveillez-vous les femmes enceintes qui ont été testées positives à ce virus ?

Dr B. Schaub : "On suit les recommandations du Haut Conseil de la santé publique. Pour les femmes qui sont positives à Zika sur des prises de sang ou des prélèvements d'urine, on recommande une surveillance échographique rapprochée avec une échographie tous les mois. Habituellement, on fait seulement trois échographies pendant la durée de la grossesse."

  • Le virus Zika pourrait être transmissible par voie sexuelle. Le Conseil national professionnel de la gynécologie obstétrique recommande le port du préservatif pour les femmes enceintes ou en âge de procréer en zone d'endémie, ou dont le compagnon est suspect d'être infecté. Qu'en pensez-vous ?

Dr B. Schaub : "Le ministère de la Santé a saisi le Haut Conseil de la santé publique pour un avis à ce sujet. Il faut donc attendre que le Haut Conseil donne sa vision des choses."

  • Quels conseils donnez-vous aux femmes enceintes en Martinique pour se protéger contre le virus Zika ?

Dr B. Schaub : "Nous sommes dans des zones où l'on vit toute l'année avec le moustique qui peut-être porteur du zika, de la dengue ou du chikungunya. Il n'y a donc que des mesures de prévention. Il faut utiliser des répulsifs. Ils sont efficaces à partir du moment où ils sont utilisés aux doses préconisées. Il faut bien évidemment choisir des répulsifs qui sont autorisés pour la femme enceinte. Il y a aussi la moustiquaire et puis surtout la destruction des gites larvaires au niveau des eaux stagnantes comme les dessous de pots, les vieux pneus…"

Voir aussi sur Allodocteurs.fr