1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Sida-VIH

Sida : l'importance du dépistage précoce ?

Quelle est la différence entre sida et VIH ? Comment savoir si l'on est infecté si l'on n'a pas de symptômes ni fait d'examens sérologiques ?

Rédigé le , mis à jour le

Sida : l'importance du dépistage précoce ?

Les réponses avec le Pr Christine Rouzioux, virologue, et avec le Pr Jean-Michel Molina, infectiologue :

"Le VIH, c'est le virus à l'origine du sida lorsque le niveau des défenses immunitaires s'affaiblit, jusqu'à ce que des maladies opportunistes surviennent. Et lorsque ces maladies opportunistes surviennent, c'est le stade du sida."

"Il faut faire un examen sérologique en priorité. Mais il faut bien expliquer au public que le début de l'infection se fait sans symptômes. Il y a donc l'infection qui est suivie de la maladie. Le sida, c'est la maladie. L'infection à VIH est très souvent sans aucun symptôme et de fait, les personnes ne se sentant pas malades, ne sentent pas le besoin de dépistage alors que des résultats récents montrent qu'il est extrêmement important de faire un dépistage très précocement parce que plus on se traite tôt, mieux c'est, plus on prévient le développement de la maladie. Ca répond bien à la question  dans la mesure où le sida est vraiment une maladie, c'est la fin de l'infection et il faut vraiment ne rester que dans l'infection.

"Un autre élément extrêmement important mis en avant avec les résultats récents, est que plus on traite, mieux on traite, moins les patients ont du virus dans notamment les sécrétions génitales masculines, féminines… Donc de fait, le traitement peut limiter l'épidémie. Si on traitait tout le monde, on n'aurait plus de nouvelles contaminations. Il y a donc un double enjeu : un  bénéfice individuel de la personne qui se fait traiter et un bénéfice collectif. Si on traitait tous les séropositifs, on n'aurait plus de nouvelles contaminations."

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus