1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Coronavirus

Selon une étude de l'Institut Pasteur, les enfants ne transmettent pas le Covid-19

Selon une investigation épidémiologique de l’Institut Pasteur menée dans l’Oise, les enfants infectés par le coronavirus ne l’ont transmis ni à des adultes ni à d’autres enfants.

Rédigé le

Selon une étude de l'Institut Pasteur, les enfants ne transmettent pas le Covid-19
Crédits Photo : © Shutterstock / maxbelchenko

Les résultats publiés ce 23 juin de l’étude épidémiologique de l’Institut Pasteur menée à Crépy-en-Valois montrent que les enfants ne transmettent pas le coronavirus. Sur les 510 élèves d’écoles primaire inclus dans l'étude, 8,8% ont contracté le Covid-19. Et sur les 1340 personnes reliées aux écoles primaires que cette étude a comptées au total, 10,4% ont été malades.

Entre le 28 et le 30 avril 2020, les participants à l’étude ont rempli un questionnaire afin d’informer les chercheurs sur leur situation sociodémographique et leurs symptômes. Un test sérologique a ensuite été effectué pour détecter la présence du virus chez eux et déterminer s’ils avaient été contaminés.

A lire aussi : Les enfants seraient peu vecteurs du coronavirus selon une nouvelle étude

Les enfants sont infectés mais ne transmettent pas

Les chercheurs ont observé que les enfants ont été contaminés le plus souvent par leur parents, mais qu’ils ne transmettaient que très peu le virus :  sur les trois enfants qui avaient développé des symptômes avant la fermeture des classes, aucun n'a contaminé qui que ce soit.

« Les enfants infectés n’ont transmis le virus ni aux autres enfants, ni aux enseignants et ni aux autres personnels des établissements scolaires », affirme Arnaud Fontanet, premier auteur de l’étude, dans le communiqué.

A lire aussi : Lancement d'une étude sur l’impact psychologique du confinement sur les enfants

Des symptômes moins graves que chez les adultes

Les enfants étudiés ont fait des « formes mineures » de la maladie. Les seuls symptômes pouvant être associés à la maladie ont été la diarrhée chez 10 des 58 enfants infectés et la fatigue chez 15 d’entre eux.

« Cette étude confirme que le plus souvent, les jeunes enfants infectés par ce nouveau coronavirus ne développent pas de symptômes de la maladie ou présentent des symptômes mineurs qui peuvent ne pas conduire à évoquer le diagnostic », explique Bruno Hoen, dernier auteur de l’étude.

Chez les adultes, 90,7% de ceux qui ont perdu l’odorat et 75% de ceux qui ont perdu le goût étaient infectés par le coronavirus. Aucun de ces symptômes n’a été observé chez les enfants de moins de 15 ans.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr