1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Coronavirus

Des chiens bientôt capables de détecter le Covid-19 ?

Une équipe de l’Ecole vétérinaire de Maisons-Alfort, dans le Val-de-Marne, veut former des chiens renifleurs de Covid-19 pour lutter contre la propagation de l’épidémie.  

Rédigé le

Des chiens bientôt capables de détecter le Covid-19 ?

Placés sous les aisselles de volontaires sains et de malades du Covid-19, des morceaux de coton et des embouts en plastique servent de capteurs pour récupérer la sueur. Ces échantillons odorants sont au centre d’une étonnante étude menée par l’Ecole vétérinaire de Maisons-Alfort, avec la participation de l’hôpital d’instruction des armées Bégin. Son but : dresser des chiens à dépister le coronavirus. “Ce qu’on espère, c’est que la sueur soit modifiée par le Covid-19, ce qui est très probable d’ailleurs, explique le Pr Jean-Paul Tourtier. Comme ça marche sur un certain nombre de pathologies comme le cancer, il faut qu’on cherche pour voir si ça fonctionne aussi sur le Covid. Ça serait une aide au diagnostic tout à fait précieuse.”  

Déjà des chiens renifleurs de tumeurs  

Pour cette étude, les chercheurs ont fait appel à des chiens renifleurs déjà formés au dépistage olfactif. Ils appartiennent aux pompiers de Paris et à une entreprise de recherche d’explosifs. Pour le Pr Dominique Grandjean, vétérinaire à l’origine du projet, ces chiens ont des capacités de flair hors pair. “ Si on regarde ce qui se passe en recherche d’explosifs, on est à 98,5% dans tous les cas de figure.” Ils sont aussi entrainés à détecter certains cancers, du sein ou du côlon notamment. Pour le Covid-19, il s’agirait de dépister les porteurs sans symptôme pour éviter qu’ils contaminent d’autres patients. Et dans les pays en développement, les chiens seraient une alternative peu coûteuse aux tests en laboratoire. Les résultats de l’étude devraient être connus dans quelques semaines.