1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Coronavirus

Coronavirus MERS : pas d'état d'urgence de santé publique

Après avoir réuni son Comité d'urgence le 13 mai 2014 sur le coronavirus (MERS-CoV), l'OMS n'a pas jugé nécessaire de déclarer un état "d'urgence de santé publique de portée globale", en l'absence de preuves sur une transmission du virus de l'homme à l'homme.

Rédigé le , mis à jour le

Coronavirus MERS : pas d'état d'urgence de santé publique
Coronavirus MERS : pas d'état d'urgence de santé publique

Sans déclarer l'état d'urgence, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a estimé toutefois que "la gravité de la situation a augmenté en termes d'impact sur la santé publique".

Pas d'état d'urgence, mais plus de prévention

Le Comité a relevé l'augmentation importante du nombre de cas, la faiblesse des actions de prévention et de contrôle de l'infection. Il demande notamment que cette politique de prévention soit appliquée dans tous les pays et en particulier dans ceux où des cas ont été enregistrés.

L'OMS demande que des actions d'information soient intensifiées à l'intention des professionnels de santé, mais aussi du public et que chaque cas fasse l'objet d'une enquête approfondie d'environnement pour essayer de comprendre comment la contamination a eu lieu.

Cette réunion avait été convoquée suite à la récente hausse du nombre de cas dans différents pays, notamment en Arabie saoudite. La précédente réunion avait eu lieu en décembre 2013.

496 cas de coronavirus selon le dernier bilan de l'OMS

Selon le dernier bilan de l'OMS publié le 14 mai 2014, depuis septembre 2012, 496 cas de coronavirus MERS ont été confirmés dans le monde. L'Arabie saoudite reste le pays le plus touché, avec 152 morts liées à la maladie dans le royaume depuis son apparition en 2012.

Environ 30% des cas ont été mortels, selon le centre américain pour la prévention et le contrôle des maladies (Centers for Disease Control and Prevention).

La transmission du virus pourrait se faire par les chameaux, selon les recherches mais cette hypothèse n'est pas officiellement confirmée.

En plus de l'Arabie saoudite, des cas d'infection ont été recensés dans 12 pays depuis décembre 2013 : Egypte, Grèce, Jordanie, Koweit, Liban, Malaisie, Oman, Philippines, Qatar, Emirats Arabies Unis, Yemen et les Etats-Unis, mais la majorité des personnes touchées avaient voyagé ou travaillé en Arabie saoudite récemment.

Il y avait eu avant la fin 2013 des cas recensés en Tunisie, Bahrein, France, Allemagne, Italie et aux Philippines.