1. / Maladies
  2. / Gynécologie
  3. / Endométriose

Endométriose : le bon diagnostic ?

Le plus dur avec l'endométriose, c'est de trouver un médecin capable de faire le bon diagnostic et de proposer le bon traitement…

Rédigé le , mis à jour le

Endométriose : le bon diagnostic ?

Les réponses avec le Pr. Patrick Madelenat, chirurgien gynécologue :

"L'intervalle habituellement reconnu, qui est très long, je le concède, est de six à sept ans, ce qui est déjà beaucoup.

"Il faut comprendre aussi qu'il y a une certaine banalisation de la douleur dans l'entourage familial et dans l'entourage maternel. Les mères voient leurs filles avoir des douleurs pendant les règles. Elles n'en mesurent pas toujours l'importance et là, on peut parfaitement perdre trois ou quatre ans.

"L'histoire des endométriosiques est caractéristique, on l'entend à longueur de consultations. C'est une jeune fille qui commence à avoir ses premières règles, ce n'est pas toujours dès les premières, ça peut être deux ou trois ans après plus souvent. On commence les anti-inflammatoires non stéroïdiens, les œstroprogestatifs et ainsi de suite. Il est vrai qu'un certain nombre d'entre elles ne se retrouve pas forcément chez le psychiatre, encore qu'il y en a, mais chez l'urologue, chez le coloproctologue car on pense que c'est un trouble digestif, une colite.

"Je ne crois pas qu'il faille culpabiliser ni les familles, ni les médecins. Il faut simplement informer sur un diagnostic qui est indiscutablement difficile. Le jour où l'on se rend compte soit l'entourage, soit la personne concernée, soit le médecin que la corrélation existe entre les symptômes et les règles, on a fait un énorme pas vers le diagnostic."

En savoir plus :

Questions/Réponses :

  • Pourquoi l'endométriose fait-elle autant souffrir ?
    Voir la réponse en vidéo*

  • Est-il vrai que l'endométriose nécessite une intervention tous les sept ans en moyenne ?
    Faut-il se résigner à passer par l'ablation de l'utérus et des ovaires pour en finir avec l'endométriose ?
    Voir la réponse en vidéo*

  • Peut-on transmettre l'endométriose à sa fille ? Y a-t-il des moyens de prévention ?
    Voir la réponse en vidéo*

* Les réponses avec le Pr. Patrick Madelenat, chirurgien gynécologue

Sponsorisé par Ligatus