1. / Maladies
  2. / Cerveau et neurologie
  3. / Maladie de Parkinson

Parkinson : un traitement méconnu qui fait débat

La pompe à apomorphine, une alternative aux traitements traditionnels de la maladie de Parkinson, ne fait pas l'unanimité chez les spécialistes. Certains médecins la voient comme le nouveau traitement miracle pour lutter contre cette maladie neurodégénérative. Pour d'autres, elle ne concernerait qu'un nombre limité de patients.

Rédigé le , mis à jour le

''Parkinson : un traitement méconnu'', un reportage de Morgane Belloir, Arnaud Jacques et Elianne Lassibille

Dans la maladie de Parkinson, c'est le manque de dopamine, dans une région du cerveau appelée "la substance noire" qui entraîne des fluctuations motrices. Ce neurotransmetteur est indispensable au contrôle des mouvements du corps. L'apomorphine, utilisée dans la pompe, va permettre de pallier le déficit de dopamine et pourra être administrée en continu.

En 2012, sur les 150.000 parkinsoniens de France, 1.200 patients étaient équipés de cette pompe. Des études en cours devraient orienter les spécialistes sur une éventuelle généralisation du traitement. 

 

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus