1. / Maladies
  2. / Cerveau et neurologie

La lumière fait-elle éternuer ?

Est-ce vrai que la lumière fait éternuer ? Cela concerne-t-il tout le monde ?

Rédigé le , mis à jour le

La lumière fait-elle éternuer ?

Ce phénomène est vrai pour un quart d'entre nous et se produit quand on passe de l'ombre à la lumière. Un changement qui va provoquer un ou plusieurs éternuements. Cette particularité génétique porte un nom scientifique : le réflexe photo-sternutatoire. Il est connu depuis longtemps, puisqu'à l'Antiquité déjà, Aristote avait émis une théorie à ce sujet. A l'époque, le philosophe grec imaginait que le réchauffement du nez par le soleil provoquait l'éternuement. En réalité, ce n’est pas le nez qui est stimulé mais les yeux...

Les nerfs optiques qui transmettent les signaux visuels de la rétine jusqu'au cerveau est très proche d'un autre nerf crânien : le nerf trijumeau. Celui-ci innerve tout le visage, il permet la production de salive, de larmes et surtout il est responsable de la sensibilité du visage. A travers cela, le nerf trijumeau joue donc un rôle clé dans le déclenchement des éternuements.

Ce nerf possède des terminaisons au niveau de la muqueuse du nez. Quand de la poussière rentre dans le nez, ces terminaisons sont excitées, le nerf trijumeau va commander l'éternuement activant les muscles de la cage thoracique et du pharynx.

En ce qui concerne l'éternuement déclenché par la lumière, les neurologues pensent que ce serait lié à une sorte de court-circuit. Le nerf optique, sur-stimulé par l’afflue de lumière va interférer avec le nerf trijumeau, comme quand deux fils électriques se touchent et c'est ça qui va déclencher le réflexe d'éternuement.