1. / Maladies
  2. / Cancer

Jouer au rugby pour lutter contre le cancer

À l'Oncopole de Toulouse, certains soignants proposent à leurs patientes atteintes de cancers gynécologiques de se mettre au rugby. Loin de l'image d'un sport de contact et de combat, ce rugby est adapté à leur pathologie. Il leur permet d'affronter la maladie et de mieux tolérer le traitement.

Rédigé le , mis à jour le

Jouer au rugby pour lutter contre le cancer

Une équipe d'une quinzaine de patientes vient d'être créée à l'Oncopole de Toulouse. Leur nom : les RUBieS. Ces joueuses ont entre 30 et 70 ans et sont toutes atteintes de cancers gynécologiques. Le jeu est adapté : pas de plaquage, ni de mêlée mais un rugby à 5 au toucher.

Systématiquement, le Dr Stéphanie Motton incite ses patientes qu'elle juge aptes à rejoindre l'équipe car les résultats sont très encourageants : "La pratique d'une activité sportive permet de maintenir la masse musculaire, et donc permet également de diminuer l'installation de la masse graisseuse. Et dans la masse graisseuse, il y a aussi des facteurs de croissance tumorale. En diminuant cette masse graisseuse, on améliore la tolérance des traitements, la qualité de vie, on diminue le syndrome dépressif qui est un facteur connu dans le pronostic péjoratif de la maladie", explique le Dr Motton, chirurgien oncologue.

Chirurgiens, infirmières, radiothérapeutes… Les soignants, aussi, se sont pris de passion pour le rugby. Patientes et soignants ont ainsi l'occasion de s'entraîner et s'affronter régulièrement dans la bonne humeur.

Sponsorisé par Ligatus