1. / Maladies
  2. / Cancer
  3. / Cancer du pancréas

Cancer du pancréas : un nouveau traitement améliore la survie

Une nouvelle chimiothérapie pourrait allonger de 80% la survie des patients dont le cancer du pancréas peut être opéré. , selon des données présentées au dernier congrès de cancérologie de Chicago.  

Rédigé le

Cancer du pancréas : un nouveau traitement améliore la survie
Cancer du pancréas : un nouveau traitement améliore la survie

Chaque année, le cancer du pancréas touche un peu plus de 12.000 personnes en France. Un diagnostic souvent tardif entraîne un pronostic vital très mauvais : l’opération n’est envisageable que dans un cas sur cinq et, cinq ans après le diagnostic, moins de 10% des patients sont encore en vie.

Le traitement de référence post-chirurgie est, à l’heure actuelle, une chimiothérapie par gemcitabine, administrée durant six mois. Mais une alternative plus efficace pourrait avoir été trouvée par une équipe française, qui a suivi 493 patients atteints de la forme la plus courante de cancer du pancréas (adénocarcinome du canal pancréatique), dans 77 centres répartis entre le Canada et la France. 

Selon des données présentées par le Pr Thierry Conroy (Institut de cancérologie de Lorraine) à l’occasion du dernier congrès de cancérologie de Chicago (ASCO), l’adjonction d’autres molécules à la gemcitabine permet de faire passer la survie moyenne des patients de 35 mois à 54,4 mois. Le mélange expérimenté est le Folfirinox (qui combine oxaliplatine, acide folinique, irinotécan et 5-fluorouracile), qui avait déjà prouvé son intérêt dans le traitement des cancers du pancréas métastasés.

Les chercheurs notent en revanche une augmentation des effets indésirables liés à la chimiothérapie (notamment une baisse du nombre de plaquettes et de globules blancs). Ceux-ci ont été recensés chez les trois quarts des patients recourant au Folirinox, contre seulement la moitié des patients sous gemcitabine seule.

Thierry Conroy a annoncé que des travaux étaient en cours afin de vérifier la solidité de ces premiers résultats, et pour déterminer le moment le plus pertinent pour administrer les différentes composantes du traitement.

la rédaction d'Allodocteurs.fr

Source : "Unicancer GI PRODIGE 24/CCTG PA.6 trial: A multicenter international randomized phase III trial of adjuvant mFOLFIRINOX versus gemcitabine (gem) in patients with resected pancreatic ductal adenocarcinomas"
 

Sponsorisé par Ligatus