1. / Maladies
  2. / Cancer
  3. / Cancer de la prostate

Quelles sont les recommandations pour le dépistage du cancer de la prostate ?

J'ai 65 ans, faut-il faire régulièrement un dosage du PSA à cet âge ?

Rédigé le

Quelles sont les recommandations pour le dépistage du cancer de la prostate ?

Les réponses avec le Dr Sébastien Beley, urologue :

"L'Association française des urologues recommande de faire un dosage du PSA une fois par an, entre 50 et 70 ans. On met de côté les patients suivis pour un cancer de prostate pour qui le suivi est plus régulier. Mais en dépistage, il faut compter un dosage par an, entre 50 et 70 ans. Le dosage du PSA ne remplace pas le toucher rectal.

"Pour le dépistage du cancer de la prostate, il faut faire un dosage du PSA et un toucher rectal. Certaines formes de cancer ne provoquent pas d'élévation du PSA et donc si on n'examine pas le patient, on trouvera le cancer lorsqu'il sera déjà très avancé, quand il y aura les premiers symptômes. Alors que pour d'autres patients, le toucher rectal peut être normal et le PSA élevé parce qu'il y a une tumeur.

"La raison pour laquelle la HAS dit qu'il n'est pas nécessaire de faire ce dépistage, c'est que ce dépistage et donc les traitements et le traitement des conséquences du traitement du cancer, représente une somme importante parce que le cancer est fréquent. Mais pour les urologues, pour savoir si le patient nécessite un traitement, pour savoir si la forme est agressive ou non, il faut faire le dépistage. La notion de surdiagnostic n'existe pas, ce n'est jamais trop. Ensuite, il y a des patients chez qui on va trouver un cancer de prostate et qu'on n'opérera pas forcément, chez qui on pourra faire une surveillance active ou des traitements peu invasifs. Il y a deux façons de voir. La façon de voir du payeur, la Haute autorité de santé qui doit avec l'argent à disposition trouver les meilleurs traitements, les plus adaptés et les moins dispendieux… Et il y a le professionnel, le spécialiste en face de son patient. Si on trouve un PSA à 100 d'emblée, parce qu'il n'y a pas eu de dépistage pendant des années, certes la prise en charge ne sera pas très chère, mais le résultat n'est pas au rendez-vous."