Covid : les enfants de moins de 3 ans plus contagieux que les adolescents

Une étude américaine conclut que les enfants de moins de trois ans transmettent plus le Covid que leurs aînés. En cause ? L’impossibilité de mettre en place des gestes barrières à cet âge-là.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le
Image d'illustration. ©AStolnik
Image d'illustration. ©AStolnik

Avant même de savoir marcher, les enfants touchent à tout. Des Légos, à la corbeille de fruits en passant par les livres dans la bibliothèque, ils mettent leurs mains partout.

Mais à cet âge-là, difficile de leur faire comprendre qu’il faut se laver les mains, tousser dans leur coude ou porter un masque. Voici ce qui pourrait expliquer, en partie, le rôle des enfants dans la transmission du Covid-19.

Une étude publiée dans la revue scientifique Jama Pediatrics attribue aux enfants de 0 à 3 ans une forte transmission du Covid.

A lire aussi : Vaccination des enfants à risque : Israël saute le pas

Les bébés plus contagieux que les adolescents

Les chercheurs ont observé 6 280 foyers dans lesquels se trouvait une personne de moins de 18 ans positive au Covid-19.

L’étude montre qu’une deuxième contamination au sein de ce même foyer survient plus souvent lorsque la première personne malade était âgée de 0 à 3 ans. Les enfants de 4 à 8 ans et ceux de 9 à 13 sont également plus contagieux que leurs grands frères et soeurs de plus de 13 ans.

Un isolement presque impossible

L’hypothèse mise en avant pour expliquer cette contagiosité est la difficulté d’isoler un enfant aussi jeune. 

Dès lors, les chercheurs insistent sur l’importance des mesures barrières comme le masque ou la désinfection des mains quand on est en contact avec un enfant malade. Ils recommandent également de le séparer de ses frères et sœurs, jusqu’à la fin de sa contagiosité.

Enfin, les données médicales recueillies pour l'étude révèlent que les jeunes enfants demeurent tout de même moins à risque d'être infectés par le coronavirus.