Le DAI est implanté au même endroit que le pacemaker
Le DAI est implanté au même endroit que le pacemaker

Christian Eriksen va se faire implanter un défibrillateur cardiaque

Après son arrêt cardiaque en plein match de l’Euro, le joueur de football danois Christian Eriksen va se faire implanter un défibrillateur cardiaque sous la peau. Les explications du Dr Laurent Uzan, cardiologue spécialisé dans le sport.

Lucile Boutillier
Rédigé le

Son arrêt cardiaque le 12 juin en plein match Danemark-Finlande avait stupéfié tous les supporters. Après plusieurs examens du coeur, Christian Eriksen va finalement être équipé d’un défibrillateur sous-cutané, a annoncé la Fédération Danoise de Football (DBU).

Connu sous le nom de DAI (défibrillateur automatique implantable), cet appareil est un boîtier de 90 grammes et 35 cm3 environ. Implanté sous la peau, et parfois sous le muscle, il est relié au coeur par une ou plusieurs sondes. 

A lire aussi : Arrêt cardiaque : davantage de défibrillateurs dans les lieux publics

Qu'est-ce que le DAI ?

Sa fonction : réguler le rythme cardiaque en cas d’accélération dangereuse ou de tachycardie. « Grâce à des sondes, le DAI enregistre l’activité électrique dans le coeur et différencie les accélérations liées à l’effort des accélérations anormales », explique le Dr Laurent Uzan, cardiologue spécialisé dans la prise en charge liée au sport et à l’activité physique.

Le dispositif fait la taille d’un pacemaker, cette pile placée sous la peau qui stimule le coeur en cas de ralentissement. « En général, on le place sous anesthésie locale, juste sous l’os de la clavicule, à droite ou à gauche selon la main avec laquelle le patient écrit. Parfois le DAI est placé à l’intérieur de l’abdomen. »

Deux fonctionnements possibles

L’appareil a ensuite deux façons de traiter une accélération anormale : il peut faire accélérer le coeur plus vite que la tachycardie, et ainsi la casser. Dans ce cas, « le patient ressent une accélération un peu bizarre, puis ça passe », explique le cardiologue.

Mais si cette méthode ne fonctionne pas, le DAI déclenche un choc électrique, de la même manière qu’un défibrillateur externe. « Le patient ressent un très gros choc dans ce cas. Soit il a déjà perdu connaissance, et il ne ressent rien, soit il le vit avant.

Si le défibrillateur en est arrivé là, il faut aller consulter rapidement un cardiologue ou les urgences, pour comprendre ce qui s’est passé et éventuellement adapter le traitement », prévient le Dr Uzan.

Quelles pathologies ?

Les médecins prennent la décision d’implanter ce type de dispositif principalement dans deux cas : d’abord, le patient a déjà subi un accident cardiaque ou un infarctus.

Sinon, le patient est atteint d’une maladie génétique, comme le syndrome de Brugada, qui entraîne une anomalie du rythme cardiaque pouvant mener à une mort subite.

Un suivi possible à distance

Tant que le défibrillateur automatique implantable n’a pas envoyé de choc électrique, vous pouvez consulter votre cardiologue en téléconsultation puisque l’appareil peut être interrogé à distance, explique le Dr Uzan. 

En revanche, après quelques années (entre 5 et 10 ans selon les modèles), votre cardiologue devra changer le boîtier. Les sondes quant à elles resteront en place à vie.

Arrêt du sport ?

Une fois le DAI posé, l’activité physique doit être contrôlée. Selon le Dr Uzan, « tout dépend de la cause de l’implantation. Dans l’immense majorité des cas, le sport de compétition n’est plus possible. »

Le cardiologue précise toutefois qu’en ce qui concerne Christian Eriksen, aucune information n’a pour le moment été communiquée quant à la suite de la carrière du joueur.

Cependant, les activités physiques légères à modérées sont parfois autorisées. « Après un infarctus, on autorise souvent le jogging ou le vélo. Mais dans le cas de certaines causes génétiques, on peut avoir une contre-indication. Pour l’immense majorité des cas, l’activité légère reste autorisée », explique-t-il.

Quelle suite pour la carrière d’Eriksen ?

Il est arrivé que d’autres joueurs comme le Néerlandais Daley Blind reprennent leur carrière après l’implantation d’un de ces appareils. 

L’annonce de la DBU intervient à quelques heures du match Danemark-Belgique pendant lequel un hommage à Christian Eriksen est prévu à la 10e minute.