Ch@t : Alzheimer, comment se comporter avec le malade ?

Ch@t : Alzheimer, comment se comporter avec le malade ?

Ch@t du 27 novembre 2014 de 15h à 16h : le Dr Marie Sarazin, neurologue et Brigitte Huon, vice-présidente de l'association France Alzheimer à Paris ont répondu à vos questions.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Celui-ci évolue en fonction du rythme de la maladie, variable selon les individus. C'est le cas des troubles du comportement comme l'agitation, l'agressivité, ou les comportements moteurs aberrants.
La sphère émotionnelle reste très présente, le malade a besoin d'être rassuré, réconforté, il peut y avoir des phases de stabilisation, grâce à certains médicaments et à la qualité de la prise en charge. Le comportement atypique des malades provoque souvent des réactions de malaise et de mise à l'écart. La relation entre l'aidant et le patient est complexe, elle dépend bien sûr de la nature des relations existant antérieurement, et de la capacité de l'entourage à gérer une situation très intense émotionnellement et affectivement.

Les aidants manifestent souvent la crainte d'adopter un comportement inadapté, qui risquerait d'aggraver les symptômes. Pourtant tout ce qui contribue à la sécurité affective du patient doit au contraire être encouragé. Comment se comporter avec une personne malade ? Nos spécialistes vous répondent lors de notre ch@t.

 

Sur Allodocteurs.fr

Dossiers :

Questions/Réponses :

Adresse utile  :