1. / J'ai mal…
  2. / Au ventre
  3. / Intoxication alimentaire

Intoxications alimentaires dans un Ehpad : Korian revendique le "cuisiné sur place"

Une enquête est ouverte suite aux cinq décès attribuables à une probable intoxication alimentaire dans un Ehpad de Haute-Garonne. Le groupe Korian affirme que tous les repas servis dans ses établissements sont préparés sur place.

Rédigé le

Intoxications alimentaires dans un Ehpad : Korian revendique le
Intoxications alimentaires dans un Ehpad : Korian revendique le "cuisiné sur place"

D’où provenait le repas servi à l’Ehpad de la Chênerai le soir du 31 mars 2019 ? Dans cet établissement situé à Lherm, en Haute-Garonne, une probable intoxication alimentaire a causé le décès de cinq pensionnaires. Treize résidents sont par ailleurs toujours en observation à l’hôpital et trois autres ont pu regagner la maison de retraite.

"Tout est préparé chez nous"

Alors que les causes exactes du drame sont encore inconnues, le groupe Korian, propriétaire de l’établissement depuis le 18 février dernier, se prévaut de "cuisiner sur place" plutôt que d’externaliser la restauration : "l'établissement […] produit les repas sur place avec ses propres équipes de cuisine", a ainsi indiqué le groupe à l’AFP, précisant qu'une "enquête interne" avait été lancée. Korian affirme par ailleurs que "le dernier contrôle réglementaire d’hygiène périodique, réalisé par un bureau d’étude externe, avait eu lieu le 12 février 2019" et que "les résultats de ce contrôle étaient conformes".

Le groupe affirme en effet mettre l'accent sur la qualité de la restauration dans ses établissements, dans un secteur souvent pointé du doigt pour sa restauration insipide. "Tout est préparé chez nous, avec des ingrédients non transformés, achetés à 70% en France […] nous organisons des concours de chefs et le groupe Gault et Millau a labellisé dix tables", avait même déclaré à l'AFP Sophie Boissard, Directrice Générale de Korian en septembre 2018. 

Un dîner provenant de l’extérieur, selon les familles

Mais actuellement, le doute sur la provenance du repas potentiellement responsable des cas d’intoxications persiste, car les familles des pensionnaires ont reçu une version différente de celle délivrée par le groupe. Ainsi, Alain Lapeyre, fils d'une nonagénaire décédée, a affirmé à la presse que le dîner incriminé avait été livré dimanche soir de l'extérieur, précisant que l'information leur avait été donnée par le médecin traitant de l'établissement. Une autre parente, Marie, dont le père de 78 ans n'a pas été intoxiqué, a confirmé avoir eu la même information. 
Le parquet de Toulouse a été saisi et des investigations sont en cours pour déterminer l'origine de l'intoxication alimentaire présumée. Une enquête pour "homicide involontaire et blessure involontaire" a été ouverte.

Le groupe Korian, numéro un européen des maisons de retraite, gère actuellement un réseau de 803 établissements dans cinq pays, dont 364 en France : des maisons de retraite médicalisées, de cliniques spécialisées, de résidences services, mais aussi des soins et d'hospitalisation à domicile.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus