1. / Insolite

Insolites du Net : une fausse appli vous apprend à faire des cunnilingus !

Un drame diffusé en direct sur Internet ; les conséquences des décisions prises par le président Donald Trump, de la bière et des exercices pour la langue… C'est l'actualité insolite de la santé sur le Net, par Emma Strack.

Rédigé le

Insolites du Net : une fausse appli vous apprend à faire des cunnilingus !

Le drame d'une jeune star 

Ashley Waxman Bakshi est une star en Israël. Elle est probablement l'une des plus célèbres blogueuses qui partage notamment ses conseils maquillage sur Internet. Récemment, Ashley a publié une vidéo en direct sur son compte. Dans cette vidéo, suivie en direct par 2.500 jeunes fans, elle tchate tout en conduisant sa voiture. Puis tout d'un coup, c'est l'accident...

Heureusement, il s'agit en réalité d'un faux direct réalisé par la Sécurité Routière pour sa dernière campagne intitulée "Vivez Longtemps, concentrez-vous au volant". À la fin de la vidéo, la blogueuse en pleine forme demande à ses fans de ne pas tchater au volant. Cette pratique dangereuse peut coûter la vie…

 

Les décisions du président Trump ne laissent pas indifférents…

Le décret anti-avortement de Donald Trump a suscité de nombreuses réactions jusqu'aux Pays-Bas. Une autre de ses décisions, le décret anti-immigration prévu à l'encontre des ressortissants de sept pays musulmans et des réfugiés fait également beaucoup réagir. 

Un tweet a d'ailleurs fait le tour des réseaux : "25% des médecins sont nés à l’étranger. Beaucoup viennent de pays à majorité musulmane parmi lesquels les 7 pays faisant l’objet d’une restriction par le #MuslimBan comme cet homme".

Sur une pancarte, on peut lire : "Je prends soin de votre mère mais je ne peux pas aller rendre visite à la mienne". La justice a bloqué ce décret et le président Trump a fait appel de cette décision.

 

L'animation qui fait croire que la bière est bonne pour la santé

Sept bonnes raisons de boire de la bière… L'animation proposée par une page dédiée au bien-être nous explique que la bière est bonne pour la santé : elle solidifie les os, réduit les risques cardiovasculaires, fait baisser le taux de mauvais cholestérol et le risque de développer un diabète… Des pourcentages et des références à des études scientifiques sont rapportés sans plus de précisions, mais ils sont suffisamment convaincants pour que la page soit partagée.

Pour le Dr Alain Rigaud, psychiatre addictologue président de l’association nationale de prévention en alcoologie et addictologie, contacté par nos soins, toutes les informations avancées sont fausses ou alors présentées de façon trop tronquées pour être honnêtes. Ainsi, si une molécule présente dans la bière peut avoir, en laboratoire, une vocation antioxydante, il faudrait boire des litres de bière et oublier que cette molécule est éliminée à 90% par l’organisme humain.

Si on vous fait croire que boire deux ou quatre bières par jour peuvent permettre de prévenir le diabète, le Dr Rigaud rappelle que la bière contient autant de sucre qu'un soda, ce qui pourrait à l'inverse induire un diabète ou être très dangereux pour le malade. De plus, consommer deux ou quatre bières par jour est dangereux et expose à des maladies comme le cancer.

Attention donc à ces animations très floues sur leurs sources. Il s'agit sûrement d'une stratégie de communication des alcooliers et brasseurs.

 

La technique qui vous fait croire qu'un régime est efficace…

C'est le fameux avant/après, censé vous donner à voir une photo de la personne avant le régime et une autre, prise après, pour constater le bénéfice. Mais une instagrameuse nous montre en images que cela ne veut rien dire.

Une ventre plat d'un côté, rebondi de l'autre et pourtant, rien à déclarer entre les deux prises : même fille, même jour, même heure. Juste un collant plus ou moins remonté. L'internaute souhaite dénoncer le regard porté sur les corps, souvent guidé par les standards de beauté.

 

L'imminence de la Saint-Valentin donne des idées

Il s'agit d'une leçon d'un genre un peu particulier. On nous présente une appli sexo, censée vous enseigner la meilleure façon pour réaliser un cunnilingus : une appli de jeu dans laquelle vous utiliseriez votre langue pour franchir les étapes et devenir un pro du cunnilingus. Il s'agit en réalité d'une blague.

Une autre appli pour smartphone vous propose un entraînement du genre, avec des exercices simples : allumer et éteindre l'interrupteur, faire tourner la manivelle pour tailler un crayon, par exemple… Mais tout cela, avec la langue ! Même si la pudeur de l'appli ne mentionne pas explicitement l'entraînement au cunnilingus.

Sponsorisé par Ligatus