1. / Grossesse - Enfant
  2. / Grossesse

Covid : l'Académie de Médecine veut faire vacciner les femmes enceintes

L’Académie de Médecine met à jour ses recommandations et préconise de considérer la grossesse comme un facteur de risque face à l’épidémie. 

Rédigé le

Covid : l'Académie de Médecine veut faire vacciner les femmes enceintes
Covid : l'Académie de Médecine veut faire vacciner les femmes enceintes

Faut-il vacciner les femmes enceintes contre le Covid ? C’est la question à laquelle l’Académie de Médecine a souhaité répondre le 2 mars. Ses membres ont ainsi publié une mise à jour des recommandations concernant la vaccination des femmes enceintes.

D’après l'Académie, les recommandation sur les vaccins anti-Covid peuvent être assimilées à celles sur les autres vaccins. « Il n’existe aucune contre-indication à l’administration de vaccins au cours de la grossesse, à l’exception des vaccins vivants tels que le B.C.G. et les virus atténués (rougeole, oreillons, rubéole, varicelle, fièvre jaune) », précise-t-elle. 

A lire aussi : Covid : les femmes enceintes plus à risque ?

Des données rassurantes

Certaines vaccinations sont déjà recommandées chez les femmes enceintes, « notamment contre la grippe et la coqueluche », rappelle-t-elle. Leur fonctionnement est suffisamment similaire à celui des vaccins contre le Covid pour recommander cette injection aux femmes enceintes, explique l’Académie.

Les médecins précisent que, même si aucun événement indésirable grave n’a été rapporté, les potentiels effets secondaires vont continuer à être surveillés. « Toutefois, les études effectuées chez l’animal n’ont pas révélé d’effets nocifs sur la gestation, sur le développement fœtal et post-natal, ni sur la fertilité. »

Un facteur de risque de forme grave

L’Académie de Médecine préconise donc de « considérer la grossesse comme un facteur de risque de forme grave » de Covid. Il faut donc, selon elle, « protéger chaque femme enceinte de toute source potentielle de contamination. »

En outre, les femmes enceintes exposées au virus devraient être vaccinées selon l’Académie. De même pour les femmes enceintes âgées de plus de 35 ans, en surpoids, hypertendues ou diabétiques.

Enfin, l’Académie recommande de ne pas retarder ou interrompre une grossesse en raison de la vaccination. Ni l’infection par le Covid ni la vaccination ne devrait interrompre l’allaitement non plus, car « les anticorps transmis par le lait maternel [ont] un effet protecteur sur le nouveau né. »

Voir aussi sur Allodocteurs.fr