1. / Grossesse - Enfant
  2. / Enfant
  3. / Nourrisson

A Béthune, un bébé naît avec deux dents !

Une petite fille est née avec deux dents à Béthune, dans le Pas-de-Calais. Un cas rare de "dents natales" qui ne survient que chez un nouveau-né sur 2.000 ou 3.000.  

Rédigé le

A Béthune, un bébé naît avec deux dents !
Crédits Photo : Capture d'écran Twitter / La Voix du Nord

Le prochain Napoléon est-il né à Béthune, dans le Pas-de-Calais ? Alors que l’empereur était né avec une dent, une petite fille née le 21 août dernier à la clinique Anne-d’Artois présente quant à elle deux dents, relaye La Voix du Nord.

Une naissance sur 2.000 à 3.000

Selon le quotidien, "un rendez-vous avec un stomatologue a déjà été pris car ses dents bougent et il y a un risque qu’elle les avale".

Ces dents, dites natales puisqu’elles sont présentes dès la naissance, ne constituent pas un événement exceptionnel mais restent très rares. Elles ne surviennent en effet que dans une naissance sur "2.000 à 3.000", selon un article publié par deux dentistes de l’université de Bern (Suisse) dans la Revue Mensuelle Suisse d’Odontostomatologie(1) et consacré aux dents natales.

Dents de lait ou dents surnuméraires ?

Mais ces dents sont-elles des dents de lait comme les autres ? Il y a deux possibilités : soit il s’agit de dents de lait qui appartiennent à la denture normale et qu’il faudra donc conserver jusqu’à l’arrivée des dents définitives, soit ces dents sont en réalité surnuméraires, sans racine, et disparaîtront pour laisser la place aux véritables dents de lait. Ce dernier cas est moins fréquent : "dans une proportion de 90%, il s’agit de structures faisant partie de la denture de lait", rapporte en effet l’article de la Revue Mensuelle Suisse d’Odontostomatologie.

Risque d’étouffement et de blessure

La seule façon de le savoir sera de réaliser une radiographie de la bouche de la petite fille. Si les dents ont une racine, il s’agit bien de dents de lait qu’elle gardera plusieurs années. Le principal risque, à l’heure actuelle, est que le bébé s’étouffe en avalant ses dents, encore mobiles, si elles se décrochent.
Autre danger pour la jeune bouche : celui d’une blessure car les arrêtes des dents natales sont "vives" et "les dents en éruption peuvent provoquer des ulcérations des tissus mous", écrivent les auteurs de l’article suisse. En temps normal, les dents de lait commencent à émerger vers l’âge de six à 10 mois. Quoiqu'il en soit, dès sa naissance, ce bébé croque la vie à pleines dents !

--

(1) Dents natales et néonatales, Docteure Manuela Baumgart et Docteur Adrian Luss, Revue Mensuelle Suisse d'Odontostomatologie, Vol 116: 9/2006

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus