1. / Grossesse - Enfant
  2. / Ado
  3. / Sports et loisirs

Déconfinement : le "masque sportif" ne sera pas obligatoire en intérieur

La ministre des Sports a précisé que le port d’un masque sportif ne serait pas obligatoire pour la reprise du sport en intérieur, notamment dans les salles de sport. Des exemplaires de ce type de masques seront prochainement mis sur le marché.

Rédigé le

Déconfinement : le
Crédits Photo : © Shutterstock / dotshock

Après des mois de fermeture des salles de sport, "le masque barrière est désormais disponible", a annoncé la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, lors d'une audition le 6 mai devant la commission des Affaires culturelles de l'Assemblée. Mais "la reprise n'est pas conditionnée par le port du masque", a-t-elle précisé.

"Ce ne sera pas une contrainte de réouverture mais une protection souhaitée", a-t-elle ajouté. Elle a été interrogée à plusieurs reprises par des députés, et a évoqué "des masques utilisés si les personnes le souhaitent". 

Une norme Afnor a été mise au point pour des masques destinés à la pratique sportive il y a quelques semaines, et plusieurs industriels ont lancé la fabrication des ces masques. 

A lire aussi : Masque et sport : pas d’impact sur la respiration !

Réouvertures des salles de sport et piscines

Selon le calendrier de déconfinement, les salles de sport vont pouvoir rouvrir le 9 juin prochain, après des mois de fermeture. 

Interrogée sur la date de réouverture des piscines couvertes, Roxana Maracineanu a indiqué le 19 mai pour les mineurs et le 9 juin pour les adultes, sachant que dans le cadre scolaire les cours ont repris le 3 mai. 

Evénements sportifs avec du public

La ministre a rappelé à compter du 19 mai la règle d'une jauge à 35% dans la limite de 1.000 spectateurs dans les enceintes sportives, puis à partir du 9 juin une jauge à 65% avec un plafond de 5.000. Elle a précisé qu'il y avait des "discussions en cours" pour certains événements, notamment pour des dérogations au couvre-feu.  

En effet, les organisateurs du tournoi de Roland-Garros, qui prévoient cette année des matchs en soirée et qui souhaitent recevoir plus de 1.000 personnes, ont formulé des demandes qui sont actuellement examinées par l'exécutif. 

Sur les "évènements sportifs de masse", de "loisir", "tout public", Mme Maracineanu a évoqué des seuils de "50 à 100 personnes en mai", puis "1.000 personnes en juin" et "au delà vers le mois de juillet et août". Enfin, la danse, et notamment la danse de couple, reprendra pour les adultes le 30 juin, a annoncé la ministre. 

Voir aussi sur Allodocteurs.fr