Image d'illustration.
Image d'illustration. Crédits Photo : © Shutterstock / Kseniya Maruk

Mort subite du nourrisson : attention aux peluches, coussins et tours de lit

Les éléments de literie mou, comme les couvertures, les peluches ou les coussins sont les principaux responsables des morts subites du nourrisson par étouffement, selon une nouvelle étude américaine.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Comment expliquer les morts subites du nourrisson ? Des chercheurs des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) américains se sont penchés sur cette question.

Dans une étude qu’ils publient le 27 avril dans la revue Pediatrics, ils pointent du doigt les éléments "mous" de l’environnement des bébés : peluches, coussins, couvertures mais aussi tours de lit sont ainsi les principaux responsables des morts subites par étouffement des nourrissons.

75% des étouffements liés à des objets mous

Pour cette étude, les chercheurs ont analysé près de 12.000 cas de morts subites du nourrisson survenus aux États-Unis entre 2011 et 2017. Premier constat : 31% des morts subites sont "explicables" par un étouffement du nourrisson.

A quoi sont dus ces étouffements ? Dans 75% des cas à un élément de literie "mou", capable d’obstruer les voies respiratoires du bébé : coussins, peluches, doudous, oreillers, couvertures et tours de lit.

Ces cas ne représentent qu’une petite part des morts subites du nourrisson mais ils sont pratiquement toujours évitables, notent les spécialistes.

"Facteurs de sommeil dangereux"

La majorité des morts subites du nourrissons restent inexpliquées. Mais dans 41% des cas, elles semblent liées à des "facteurs de sommeil dangereux". Il peut s’agir ici encore d’éléments de literie mais aussi d’une mauvaise position de sommeil du bébé.

En effet, le bébé ne doit être couché ni sur le côté, ni sur le ventre, mais uniquement sur le dos. Cette position l'aide à la fois à réguler sa température et à bien respirer. Son visage reste découvert et il ne risque donc pas d'enfouir sa tête dans le matelas.

Gigoteuse, matelas ferme, lit épuré

D’autres conseils sont à suivre pour limiter le risque de mort subite. Le bébé doit être couché sur le dos, dans une gigoteuse, sur un matelas ferme, sans jeu ni décoration dans le lit : un lit sans danger est un lit épuré.

Le matelas doit enfin être bien adapté aux dimensions du lit, car le bébé peut se coincer entre les parois et un matelas inadapté.

D’autres causes possibles

Malgré toutes ces précautions, des morts subites peuvent survenir sans cause apparente. Elles peuvent alors être liées à des anomalies génétiques, à des troubles neurologiques ou à des maladies cardiaques. Autant de facteurs que les auteurs de l’étude promettent d’étudier plus en profondeur dans de futurs travaux.