France : la fécondité diminue

Selon les derniers chiffres de l'Insee publiés le 17 janvier, la fécondité continue de chuter pour atteindre 1,93 enfant par femme en 2016, après être tombée sous la barre symbolique des deux enfants par femme l'année précédente.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le
France : la fécondité diminue

La population de France est de 66.991.000 habitants, dont 64.860.000 en métropole et 2.131.000 dans les cinq départements d'outre-mer. Elle a augmenté de 0,4% en 2016, soit de 265.000 personnes. 785.000 bébés sont nés en France en 2016 (-14.000, en baisse pour la deuxième année consécutive) et 587.000 personnes sont décédées, un chiffre en légère baisse (-7.000, soit -1%) après avoir atteint en 2015 le plus haut niveau depuis la Seconde Guerre mondiale. Le solde naturel est donc positif de 198.000 personnes, mais ce chiffre est le plus bas enregistré depuis 1976, juste après la fin du baby-boom.

Les Françaises ont un enfant en moyenne à 30 ans

La France restait en 2015, avec l'Irlande, le pays de l'Union européenne où le taux de fécondité était le plus élevé, respectivement de 1,96 et 1,94 enfant par femme (derniers chiffres disponibles pour le reste de l'UE).

La baisse de la fécondité est plus marquée chez les femmes âgées de 25 à 29 ans, environ 11,5 enfants pour cent femmes de ces âges contre 12,3 enfants en 2014. Chez les plus jeunes (15-24 ans), la tendance est également à la baisse avec 2,6 enfants pour 100 femmes, contre 2,7 en 2015. L'âge moyen des femmes à l'accouchement, en augmentation depuis 10 ans, s'est stabilisé. Comme en 2015, il est de 30,4 ans.

L'espérance de vie a progressé pour les femmes et les hommes

L'espérance de vie à la naissance a progressé aussi bien pour les femmes que pour les hommes : elle est de 85,4 ans pour les femmes (+0,3 an par rapport à 2015) et de 79,3 ans pour les hommes (+0,3 an). Comme en 2015, l'écart entre hommes et femmes est de 6,1 ans, un chiffre important comparé aux quatre ans d'écart constatés en Suède, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni ou à Chypre. 

L'espérance de vie à 60 ans a également progressé. En 2016, à 60 ans, les femmes peuvent espérer vivre encore 27,6 ans en moyenne (+0,2 an par rapport à 2015) et les hommes 23,2 ans (+0,3 an).

La population française continue de vieillir : elle comptait au 1er janvier 2017 19,2% d'habitants de 65 ans ou plus. Cette part a augmenté de 3 points en dix ans et de 4 points en vingt ans.

(Source : Institut national de la statistique et des études économiques - Insee)