Frein de la langue : quand faut-il opérer ?

La frénectomie, ou section du frein de la langue d’un bébé, est de plus en plus répandue. Cette opération est souvent réalisée dans les premières semaines après la naissance, quand le bébé a du mal à téter. Les sociétés de pédiatrie alertent sur ce geste et indiquent qu'il existe des alternatives à la chirurgie.

Emilie Spertino
Rédigé le
Quand couper le frein de la langue ?
Frein de la langue : quand faut-il opérer ?  —  Le Magazine de la Santé

La frénectomie, est une opération qui consiste à sectionner le frein de la langue, elle ne prend que quelques minutes, sous anesthésie locale. L'intervention est parfois réalisée de manière systématique, ce qui interpelle le Dr Abdelkhaled Kaddour Brahim. 

"Ce n’est pas un geste qu’on pratique, comme ça, de manière anodine. Les seuls freins qu'on coupe à Necker (NDLR / Hôpital Necker) sont les freins en rideaux fins, et qui s’insèrent au-niveau de la pointe de la langue, d’où la difficulté parfois pour la tétée, difficulté pour parler, pour mastiquer, difficulté orthodontique par la suite", déclare le spécialiste. 

Obtenir de l'aide pour l'allaitement

En cas d'allaitement difficile, les mères peuvent faire appel à une conseillère en lactation.

"Souvent lorsqu’une maman évoque des douleurs, quand elle se dit qu'il y a peut-être un problème dans la succion de son bébé, qu’il faut aller voir du côté du frein, je me rends compte moi que la maman va avoir posé un coussin sur elle, va s'être penchée en avant et finalement la gravité amène le bébé vers le bas et donc une fois penché, il tire un peu le mamelon", explique Carole Hervé, consultante en lactation.   

En France, les anomalies du frein de langue concerneraient entre 4 et 10% des enfants.  

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !