Covid : quelles sont les règles d’isolement si vous êtes testé positif ou cas contact ?

Les contaminations au Covid-19 sont en hausse depuis plusieurs jours en France. De quoi laisser craindre un nouvel été sous le signe du coronavirus ? On vous rappelle les règles d’isolement en vigueur si vous êtes cas contact ou positif au Covid-19.

Mathis Thomas
Mathis Thomas
Rédigé le
Un autotest vous sera remis à la pharmacie sur présentation du SMS de l’Assurance maladie
Un autotest vous sera remis à la pharmacie sur présentation du SMS de l’Assurance maladie  —  Shutterstock

Le Covid-19 est-il déjà de retour pour une 7e vague ? Alors que la France a enregistré 53 802 cas positifs en une journée, le mercredi 8 juin, le nombre de contaminations commence à nouveau à inquiéter. En effet, le nombre de nouveaux cas a plus que doublé en une semaine, laissant craindre une nouvelle vague épidémique.

Une hausse des contaminations qui s'explique en partie par la progression des sous-variants Omicron BA.4 et BA.5. Ils sont désormais classés parmi les "variants préoccupants" par le Centre européen de prévention et de contrôles des maladies. Mais pour freiner la propagation du Covid-19, quelles sont les règles d’isolement toujours en vigueur en France ? On fait le point.

Je suis cas contact, dois-je m’isoler ?

Il n’est plus nécessaire de s'isoler si vous êtes cas contact d’une personne positive au Covid-19. Vous devez toutefois réaliser un test PCR ou un autotest deux jours après avoir été prévenu par l’Assurance maladie ou par la personne positive. 

Un autotest vous sera remis à la pharmacie sur présentation du SMS de l’Assurance maladie ou d’une attestation sur l’honneur. Vous devez toujours appliquer les gestes barrières pour prévenir la diffusion du virus. Si votre autotest est positif, vous devez vous isoler.

À lire aussi : Quels sont les effets du Covid-19 sur le cerveau ?

Je suis testé positif, quelle est la durée de l’isolement ?

Si votre schéma vaccinal est complet, ou que vous avez déjà contracté le Covid-19 moins de quatre mois auparavant, vous devez vous isoler pendant 7 jours. Après cinq jours, si vous ne ressentez plus de symptôme, et que votre test PCR est négatif, il est possible de mettre fin à l’isolement.

Si vous n’êtes pas vacciné, ou que votre schéma vaccinal n’est pas complet, la durée d’isolement est portée à 10 jours. Après sept jours, un test PCR négatif et une absence de symptômes peuvent vous permettre de réduire votre isolement.

Mon enfant est cas contact, que dois-je faire ?

La plateforme Ameli rappelle que les consignes à respecter pour les enfants cas contacts sont les mêmes que pour les adultes. Un autotest doit être réalisé deux jours après le dernier contact avec la personne positive au Covid-19.  L’enfant n’a pas besoin de s’isoler avant d’avoir reçu le résultat du test.

Si l’autotest est négatif : l’enfant ne s’isole pas et peut rester en cours.
Si l’autotest est positif : l’enfant ne doit pas retourner à l’école, et un test PCR de confirmation doit être effectué. En cas de résultat positif, l’enfant doit être mis à l’isolement. 

Mon enfant est positif, quelle est la durée de l’isolement ?

Comme pour les adultes, les enfants de moins de 12 ans ainsi que les élèves de plus de 12 ans possédant un schéma vaccinal complet doivent s’isoler pendant 7 jours. Ils peuvent revenir en classe avec un test PCR négatif réalisé après cinq jours d’isolement.

Les enfants de plus de 12 non vaccinés ou n'ayant pas un schéma vaccinal complet doivent, eux, s’isoler pendant 10 jours. Si, au bout du 7e jour, l’enfant n’a plus de symptôme depuis 48 heures et présente un test PCR négatif, il peut revenir en classe. 

Dans tous les cas, les élèves positifs au Covid-19 ne doivent pas se rendre en classe dès le début des symptômes pour les cas symptomatiques, et à partir du test positif pour les cas asymptomatiques. 

Pédiatrie : un syndrome inflammatoire après le Covid  —  Le Magazine de la Santé - France 5

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !